#AuxSons is a collaborative, militant and solidary web media

#AuxSons #ScèneFrançaise : Crise sanitaire, qu’a-t-on raté en 2020 ?

Face aux vagues d’annulations et de reports, #AuxSons repêche les initiatives tombées à l’eau dont on aurait dû s’abreuver en 2020. Rencontre avec quelques uns des créateurs, ou des professionnels de l’ombre, qui se démènent pour continuer à braquer les projecteurs sur la #ScèneFrançaise des musiques actuelles du monde.

 

Avec les interventions de : 1. Colin Rigaud, bookeur et programmateur de Jaspir Prod (production, booking et diffusion) / 2. Jean Michel Journet manager de Wookaïï (management et édition) / 3. Jean-Christophe Delcroix directeur et programmateur du Tamanoir (salle de concert à Genevilliers - Hauts de Seine) /4. Frédéric Perrot Label manager, bookeur et attaché de presse d’Aurasky music (label et agence de services pour artistes) / 5. Raphael Vuillard directeur artistique du groupe lyonnais Bab Assalam / 6. Marine Thuilliez, chargée de communication et Sabiha Zabiteva, assistante de production et diffusion pour l’association socio-culturelle Dell’Arte (basée à Toulouse) / 7. Cendryne Roë directrice de Nomades Kultur / 8. Le Collectif Medz Bazar (groupe d’alternative-folk) / 9. Roch Amedet Banzouzi, comédien d’origine congolaise, cofondateur de la compagnie Punta Negra et de Drum’s Bantu / 10. Thomas Belet, programmateur et régisseur général du Festival Locombia (à Toulouse).

 

Les annulations de concerts compromettent l’existence des projets

 

Les dates de concerts qui ont pu être maintenues se comptent sur les doigts de la main…” confie Colin Rigaud de Jaspir Prod : “On prévoyait de démarrer le développement en Europe de Djely Tapa (Mali - Canada) via une tournée et une sortie d’album. La tournée qui aurait dû avoir lieu en mai et juin a finalement été reportée.”

 

Même constat chez WOOKAÏÏ : “Nous avons dû repousser à 2021/2022 une grande partie de la tournée du oudiste palestinien Hussam Aliwat défendant l’album “Born Now” ( 2019), dont le concert pour les 30 ans du Réseau Zone Franche ”, déplore Jean-Michel Journet : “Le premier EP “Safeplace” de l’artiste vénézuélien YADAM venait à peine de sortir en février 2020, que la promotion et les concerts ont été arrêtés.”

 

Chez AURASKY MUSIC Frédéric Perrot évalue les dégâts : “les artistes Aïcha Touré, Adrian Clarck, Uptight et Archibald ont été les plus touchés par cette crise du fait des concerts reportés ou annulés.” De même, “ les sorties digitales, comme celles de Capitan de ‘Cuba Libre Grupo’, et ‘Unfeeling’ de Cool Ruins sont passées totalement inaperçues…”

 

Jean-Christophe Delcroix du Tamanoir, évoque les actions auxquelles il a du renoncer : “Au printemps 2020, dans le cadre d’un jumelage avec Gennevilliers, il devait y avoir une représentation au Panthéon de la chorale soul hip hop intergénérationnelle Tama Vox, encadrée par Sly Johnson. Nous devions également accueillir au Tamanoir une très belle programmation avec notamment des groupes ou des artistes comme Lee Perry, Kokoroko, David Walters, London Afrobeat Collective, Les Frères Guissé, Arat Kilo & Mamani Keita, ou l’Orchestre National de Barbès ….”

 

Face aux reports, les nouveaux projets ne trouvent plus de place dans la saison 2021/2022. Le groupe Bab Assalam en témoigne : “Les calendriers des théâtres et salles de spectacles sont ingérables, il n’y a pas de place pour les nouvelles créations car les programmateurs sont surchargés et injoignables sur ce sujet.”

 

L’association Dell’Arte a dû reporter tous ses projets, même après avoir adapté “L’alternative Toucouleurs” aux circonstances de la crise sanitaire. Pour marquer le caractère solidaire de l’événement, ” Avant, pendant et après le Coronavirus : rien ne sera plus pareil. Notre fil rouge mettait en lumière ce qui il y avait de positif avec une dimension interculturelle.” Dell’Arte a dû l’abandonner pour cette saison “Après des mois de travail (même pendant le confinement), de coordination en visio et en présentiel, à s’adapter encore et encore, à défaire et refaire…

La mobilité internationale des artistes impossible

La mobilité est de plus en plus compliquée et chamboule les projets des artistes habitués à présenter leurs créations de par le monde. L’agence de management et de Booking Nomades Kultur, basée à Aubagne, a ainsi dû “reporter les deux tournées internationales de Juan Carmona initialement prévues, en plus de tous les concerts en France.”

 

Même scénario pour le collectif Medz Bazar (alternative-folk du Caucase, d’Anatolie et des alentours), contraint d’annuler leurs tournées à Stockholm, au Kurdistan irakien et en Arménie.

 

La saison Africa 2020 prévoyait la venue en France d’une multitude d’artistes du continent africain. C’était le cas de Roch Amedet BANZOUZI, comédien d’origine congolaise, cofondateur de la compagnie Punta Negra et de Drum’s Bantu. “On avait plus de 30 dates, mais les problèmes de visas, pour faire déplacer les artistes qui venaient pour la plupart du Cameroun, n’ont pas permis que la tournée se fasse”, nous dit-il : “Rien n’a été maintenu. On a dû tout abandonner, laissant les artistes dans une précarité qui ne dit pas son nom, surtout en Afrique.”

 

Thomas Belet, programmateur et régisseur général du Festival Locombia à Toulouse, avait lui aussi prévu de traverser des frontières musicales : “De nombreux projets entre France et Colombie étaient prévus, à commencer par la rencontre entre le groupe Canalón de Timbiquí et le groupe toulousain Reco Reco autour d’une résidence de création, suivie d’une tournée à l’été 2020 en France et en Colombie. Nous continuons de travailler avec nos partenaires sur ce projet avec l’espoir qu’il puisse voir le jour en mai 2021 en France et à l’été en Colombie.”

 

#AuxSons #ScèneFrançaise, une série à suivre … La semaine prochaine : Crise sanitaire, innovations et sources d’espoir pour la musique.

 

#AuxSons est partenaire de l’opération #ScèneFrançaise de la SACEM. Découvrez tous nos contenus #ScèneFrançaise :

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.