#AuxSons est un webmedia collaboratif, militant et solidaire
9 avril 2021
-
Par Katia Dansoko Touré 
#87
Playlist de Katia Dansoko Touré
#87

#AuxSons célèbre l’expertise musicale des nombreuses journalistes qui font vibrer la diversité musicale dans la presse avec les playlists d’Astrid Krivian (Afrique Magazine), Sarah Melloul (OnOrient), Françoise Degeorges (Ocora Couleurs Du Monde), et Jeanne Lacaille (Radio Nova) ! Cette semaine plongez dans la sélection de Katia Dansoko Touré, journaliste société et culture passée par de nombreuses rédactions où elle a pu défendre les musiques qui la portent quotidiennement : de Libération - où elle officie actuellement - à Jeune Afrique en passant par So Jazz, Vibrations, Le Monde Diplomatique, Les Inrocks, Le Monde ou Jazz Magazine. 

« Je vous invite à suivre la petite épopée sonore qui a donné naissance à l’esprit mélomane indissociable de ma personnalité, cette passion pour la musique qui m’anime depuis l’âge de 12 ans (je sais, c’est précis) - et même bien avant, c’est certain - mais aussi mon éternelle inclination pour les jazz(s), du bop à l’avant garde jazz en passant par des textures plus contemporaines. 

L’ensemble de ces dix morceaux sont comme des passages existentiels, de la pré-adolescence à l’âge adulte, de l’oreille qui découvre à l’oreille avertie. Des titres qui disent l’identité forgée au gré de l’existence, qui disent les racines entremêlées, épaissies et qui vagabondent pour s’ancrer ci et là. Car ces morceaux sont aussi des territoires. Ces territoires de mon passé qui forment une partie de la carte de mon Tout-Monde actuel, et au sein duquel l’Atlantique noire figure en bonne place. Il y aussi des “lieux” découverts par pur hasard et au sein desquels je me suis installée sans m’inquiéter d’une quelconque expulsion. 

La musique revêt une telle puissance. Car elle est le vecteur de l’imagination, de l’introspection, de la contemplation. Bercée - in utero, je crois bien - par les premiers albums de Salif Keita, d’Africando, par l’Orchestre de la Paillote ou Sekouba Bambino entre autres figures de la musique guinéenne et, plus largement, ouest-africaine et congolaise ;  par la biguine et le zouk des Antilles Françaises, le RnB, la neo-soul, la new jack, j’ai ensuite découvert les Beatles, Sonic Youth et… le(s) jazz(s). Ce sont, étrangement, les quatre éléments sur lesquels reposent mon enfance en Guadeloupe, me poursuivant parmi les champs de cannes et sur les branches des manguiers. En Martinique, Marius Cultier n’était pas loin. Et puis, j’ai grandi pour pouvoir mieux continuer à cultiver un champ déjà largement labouré. De là, ont poussé Flying Lotus ou A Tribe Called Quest. The Pharcyde aussi, entre autres. Et le jazz… Encore et toujours le jazz. D’Eric Dolphy, le musicien dont la musique est comme le reflet de mes humeurs à Marion Brown, ce saxophoniste dont le son me transperce. Pendant des années, à chacun de mes anniversaires, j’écoutais ma madeleine de Proust, à trouver du côté de Wes Montgomery, mais aussi une multitude de chanteuses qui m’ont fasciné lors de mes années de jeune adulte. 

Et puis… Allons-y !  L’exhaustivité est chose impossible quand la musique se change en plusieurs fils qui colorent votre passé pour mieux habiter le présent. »

 

1. Salif Keita - Fe-So

2. Wes Montgomery - Impressions 

3. The Beatles - In My Life

4. Sonic Youth - Free City Rhymes

5. The Eric Dolphy Quintet & Booker Little - Number Eight (Potsa Lotsa) 

6. Alain Jean-Marie - An Ti Kaz La

7. The Pharcyde - Splattitorium

8. Flying Lotus - Tea Leaf Dancers

9. Marion Brown - Vista

10. Annette Peacock - Survival

 

Katia Dansoko Touré 

Katia Dansoko Touré
Katia Dansoko Touré

Journaliste société et culture, Katia Dansoko Touré est passée par de nombreuses rédactions où elle a pu défendre les musiques qui la portent quotidiennement : de Libération - où elle officie actuellement- à Jeune Afrique en passant par So Jazz, Vibrations, Le Monde Diplomatique, Les Inrocks, Le Monde ou Jazz Magazine.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.