18 juin 2019
-
Par Jack Lang
#9
Playlist de Jack Lang
#9

Les choix de Jack Lang, pré­sident de l’Institut du monde arabe, se sont ins­pi­rés des édi­tions pas­sées et à venir de la pro­gram­ma­tion des Ara­bo­fo­lies, fes­ti­val musi­cal des arts et des idées qui a lieu à l’Institut du monde arabe en mars, juin et octobre.

Walid Ben Selim met en musique le poème Le lan­ceur de dés de Mah­moud Dar­wich. La sou­da­naise Alsa­rah vit à New York. Très enga­gée pour la liber­té et la digni­té des peuples, elle vient de créer, entre autres, une musique pour sou­te­nir les révoltes sou­da­naises. Meh­di Had­dab et Skan­der Besbes se sont asso­ciés aux chan­teur anda­lou d’Annaba Ham­di Ben­na­ni pour un revi­val de musique tra­di­tion­nelle. Le pia­niste de jazz liba­nais Tarek Tama­ni a fait une longue rési­dence dans les pays du Golfe. Ce titre en reflète les influences. Le duo com­po­sé du oudiste syrien Kha­led Alja­ra­ma­ni et du musi­cien rock ex membre de Noir Désir Serge Teys­sot-Gay revi­site Erik Satie. La viole d’amour de Jas­ser Haj Yous­sef, ce musi­cien tuni­sien, explore les sono­ri­tés orien­tales et occi­den­tales. Un pro­jet avec du chant lyrique est en cours de pré­pa­ra­tion, ain­si qu’une saga radio­pho­nique dédiée à son arrière-grand-père. Faraj Sulei­man est la pépite pales­ti­nienne des pia­nistes de jazz orien­tal. A‑WA est un trio de musi­ciennes israé­liennes d’origine yémé­nite et qui chante en arabe. Sha­di Khries est un musi­cien jor­da­nien auto­di­dacte fon­da­teur des jour­nées de musiques élec­tro­niques de Wadi Rumm. Dina El Wedi­di, cette musi­cienne égyp­tienne à la voix d’or, se forge sa propre iden­ti­té de musi­cienne et de femme indé­pen­dante.

 

1. Bachar Mar-Kha­li­fé – Lemon

2. Mash­rou’ Lei­la – Fasa­teen

3. Walid Ben Selim – La dawri li (Le lan­ceur de dés)

4. Alsa­rah & The Nuba­tones – 3roos Elneel

5. Speed Cara­vane et Ham­di Ben­na­ni – Achek Mam­houn

6. Tarek Yama­ni – Ayya­la Cuba­na

7. Serge Teysd­sot-Gay & Kha­led Alja­ra­ma­ni – Erik Satie

8. Jas­ser Haj Yous­sef – Maqam Segah

9. Faraj Sulei­man – Fajer (Aube/Dawn)

10. A‑WABay­ti Fi Rasi

11. Sha­di Khries – New Live

12. Dina El Wedi­di – The Moon in Slum­ber

Jack Lang

Terrasse de l'Institut
© IMA / Thier­ry Ram­baud

Né en 1939, diplô­mé de l’Institut d’Études Poli­tiques de Paris, Doc­teur en Droit et agré­gé de Droit Public et de Sciences Poli­tiques, Jack LANG a été pro­fes­seur de Droit Public et Doyen de la Facul­té de Droit de Nan­cy.

En 1963, il crée et devient Direc­teur du Fes­ti­val inter­na­tio­nal de théâtre uni­ver­si­taire de Nan­cy avant de prendre la direc­tion en 1972 du Théâtre Natio­nal de Chaillot.

Sa car­rière poli­tique débute en 1977 comme Conseiller de Paris.

Délé­gué natio­nal à la Culture du Par­ti Socia­liste, direc­teur de la cam­pagne pour les élec­tions euro­péennes de 1979, il est le porte-parole de la cam­pagne pré­si­den­tielle de Fran­çois Mit­ter­rand en 1981 qui le nomme ministre de la Culture après son élec­tion, poste qu’il occu­pe­ra jusqu’en 1986, puis de 1988 à 1993. Il cumule les fonc­tions de ministre de la Culture et de ministre de l’Éducation natio­nale de 1992 à 1993.

Maire de Blois de 1989 à 2000, il est éga­le­ment dépu­té pen­dant plus de 20 ans, d’abord du Loir-et-Cher, puis du Pas-de-Calais.

Après avoir ensei­gné à Nan­cy, il devient Pro­fes­seur à l’Université Paris X – Nan­terre et au Conser­va­toire Natio­nal des Arts et Métiers.

En 1997, il devient Pré­sident de la Com­mis­sion des Affaires étran­gères de l’As­sem­blée Natio­nale. Il est éga­le­ment Pré­sident du jury au Fes­ti­val du Film de Ber­lin et prend la direc­tion du Pic­co­lo Tea­tro de Milan.

De 2000 à 2002, il rejoint le gou­ver­ne­ment du Pre­mier ministre Lio­nel Jos­pin en tant que ministre de l’Éducation natio­nale.

Membre du Bureau natio­nal du Par­ti Socia­liste jusqu’en 2007, Jack Lang a éga­le­ment été Conseiller spé­cial du Secré­taire géné­ral des Nations Unies, M. Ban Ki-Moon, sur la ques­tion de la pira­te­rie inter­na­tio­nale.

En 2013, le Pré­sident de la Répu­blique Fran­çois Hol­lande le nomme à la pré­si­dence de l’Institut du monde arabe.

Jack Lang est éga­le­ment l’auteur de très nom­breux ouvrages et articles de réfé­rence.

(Source ima​rabe​.org)

 

 

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.