#AuxSons is a collaborative, militant and solidary web media

La mort de Balla Sibidé, monument de la musique sénégalaise, laisse l’Orchestra Baobab en deuil

Membre fondateur au début des années 1970, de la formation sénégalaise Orchestra Baobab, Balla Sibidé, à la fois chanteur, percussionniste, compositeur et arrangeur, est décédé brutalement mercredi 29 juillet dans la banlieue de Dakar à Thiaroye. Selon l’Association des Métiers de la Musique du Sénégal : « Après une journée de répétition bien remplie avec ses camarades musiciens, le chanteur ne s’est pas réveillé ce matin. Nous perdons un sage, un papa, un ami. »

Ces répétitions préparaient la tournée des 50 ans de l’orchestre, qui aurait du passer en avril dans l’hexagone, finalement repoussée suite au COVID-19. Après 10 ans de pause, l’orchestre était revenu sur scène avec un nouvel album en 2017, Tribute to Ndiouga Dieng. A l’occasion de ce nouveau disque, dans une interview à RFI musique en 2017, Balla Sibidé confiait : « À Dakar, on nous appelle « les monuments de la musique sénégalaise » parce que le travail qu’on a accompli de 1978 à nos jours est très apprécié. »

L’Orchestra Baobab a été le premier à combiner la musique traditionnelle sénégalaise à la musique afro-cubaine. Leur mélange si particulier leur a valu un succès international : du jazz, de la soul et des rythmes cubains associés aux musiques traditionnelles des différentes origines des musiciens du groupe, mandingue, wolof, casamançaise, maure ou encore béninoise. Alors qu’ils ont participé au succès mondial de la musique afro-cubaine, ils n’ont pourtant jamais mis les pieds à Cuba, ce qui ne les a pas empêché de jouer à plusieurs reprises avec les musiciens du mythique Orquesta Aragon.

Le label Syllart Records, fondé par Ibrahima Sylla qui avait produit le groupe dans les années 1980, a réagit sur twitter : « Pionnier du syncrétisme musical dit afrolatin, fusion des musiques du folklore sénégalais et des musiques cubaines, Balla Sidibé etait un gentleman de la Belle Époque. Paix à son âme. »

 

© photo : Youri Lenquette

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.