#AuxSons est un webmedia collaboratif, militant et solidaire
31 août 2020
-
Par Festival « Festi’Céou »
#53
Playlist de Régine Lacan (Festi’Céou)
#53

Régine Souques Lacan, programmatrice et présidente de l’association Festi’Céou, nous livre ici une playlist 100% Afrique, riche de son engagement précédent dans Africajarc. 

« Tous ces artistes ont jalonné mon parcours musical de rencontres fortes. Une façon de les en remercier ici. »

 

  1. Manu Dibango - Soul Makossa

« Manu Dibango, ma première rencontre avec les musiques d’Afrique et bien sûr son incontournable « Soul Makossa », ici dans sa version de 1972 sur le disque éponyme. Hommage à toi Manu avec qui j’ai partagé des moments si mouvementés… Ton rire résonne toujours pour moi. »

 

  1. Angélique Kidjo - Ces Petits Riens

« Angélique Kidjo avec cette interprétation de la chanson de Gainsbourg, sur l’album « Black Ivory Soul ». Une émotion extraordinaire dans cette voix que j’adore, comme la femme engagée à qui elle appartient, voix très différente selon la langue dans laquelle elle chante. »

 

  1. Ismael Lo - Africa

« La puissance de l’extraordinaire voix d’Ismaël Lo sur ce titre« Jammu Africa » (1996). J’en profite pour remercier Mad Minute Music et plus particulièrement Corinne Serres pour tous ces merveilleux artistes qu’elle m’a permis de programmer. »

 

  1. Boubacar Traoré - Je chanterai pour toi

« Encore un artiste Mad Minute Music ! Boubacar Traoré, sa guitare, son timbre inimitable, le jeu ténu sur la calebasse en arrière fond. Une musique à écouter autour d’un feu de camp, au fond d’une doline à Saint Chels ou dans mon jardin en sa compagnie… »

 

  1. Rokia Traoré - Mouneissa

« Une place toujours dans mes programmations pour les artistes en devenir. Ce fut le cas de Rokia Traoré en 2000 mais que je n’ai finalement pas quittée au fil du temps. Ici le clip « Mouneissa » sur de sublimes images. »

 

  1. Idir - Lettre à ma fille 

« Un live pour le regarder encore une fois… Idir dans « Lettre à ma fille » pour la beauté des mots, pour l’émotion pudique de ce très grand monsieur qui nous a quitté il y a peu… »

 

  1. Dobet Gnahoré - Youné

« Youné de Dobet Gnahoré. Un morceau où on retrouve toute l’énergie de cette chanteuse et danseuse hors du commun. Si vous ne l’avez jamais vue sur scène, courez y ! »

 

  1. Marianna Ramos - Fidje D’Terra na Gloria

« Marianna Ramos, « Fidje D’Terra » en live au New Morning. Une playlist Afrique sans le Cap Vert c’était pour moi inimaginable. Alors j’ai choisie la chanteuse amie, cette langue qui me parle et la beauté de cette voix. »

 

  1. Richard Bona - Eyala

« Eyala, Richard Bona, cd Scenes from my life. Un bassiste hors normes pour une musique toute en finesse. »

 

  1. Tiken Jah Fakoly - Plus rien de m’étonne

« Et pour le dernier morceau de cette playlist, « Plus rien de m’étonne » de Tiken Jah Fakoly.  Toi qui m’as fait aimer le reggae, merci l’ami ! »

Festival « Festi’Céou »

L’association Festi’Céou a été créée à Concorès, fin 2016, née d’une sorte de défi, presque jeté en l’air par l’ancienne maire du village à l’actuelle présidente !

Défi qui, au départ, a trouvé un écho chez une poignée d’anciens bénévoles d’une autre association culturelle lotoise et chez le maire de Concorès. Festi’Céou a donc vu le jour portant le projet d’une première édition de festival en septembre 2017, festival presque éponyme Festi’ValCéou.

Tout de suite, près de 80 personnes se sont retrouvées autour de l’objectif moteur : organiser un événement culturel sur leur territoire de vie ou de cœur, territoire rural, éloigné des propositions culturelles. Concorès est un très petit village (320 habitants) situé dans le Lot, en Occitanie.

Le constat d’une absence d’offre culturelle dans un périmètre proche a guidé nos objectifs et nos choix artistiques : ne pas s’enfermer dans un genre culturel ou une thématique et être résolument intergénérationnel.

Depuis 2018, une saison culturelle s’est ajoutée au festival. Festi’Céou donne à voir et à entendre toutes les musiques à quelques 2500 spectateurs.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.