#AuxSons est un webmedia collaboratif, militant et solidaire
20 avril 2020
-
Par Ottilie [B]
#37
Playlist d’Ottilie [B]
#37

 

L’échange et la coopération sont moteurs de ma démarche et me poussent à bouger les lignes, à me tenir en état de curiosité pour m’inspirer des rencontres humaines, artistiques et géographiques.

Je m’interroge dans mes créations sur le moyen d’actualiser les traditions orales et d’incarner les outils numériques pour mettre les multimédias au service de l’humain, de ce qui fait lien, de la pluralité musicale et poétique, de l’intime.

Pour cette playlist .. (dans cette situation déstabilisante de confinement, d’incertitude).. une équation :

Humains inspirants + poésie + l’énergie du live-vivant = <3

Des morceaux qui m’évoquent les aspirations humaines à faire de la musique un vecteur de lien,  le moyen de se dépasser,  de communi(qu)er avec soi et les autres, d’exprimer nos corps vibrants d’émotions, de danser …

Est-ce que tout peut se mélanger : harmonies codifiées, questions métaphysiques, tentatives de transmission de vécus, dissonances, explorations ?

Au coeur de cet univers dont le sens nous échappe, ne jouerions nous pas ensemble la même musique depuis la nuit des temps ?

Créant un langage foisonnant qui n’échappe ni à l’impermanence, ni au risque qu’en communiquant on ne se comprenne jamais et qu’on se rencontre parfois.

Ottilie [B]

© Guillaume Vallée et Sarah Senée
© Guillaume Vallée et Sarah Senée
© Guillaume Vallée et Sarah Senée
© Guillaume Vallée et Sarah Senée

 

« Elle dira qu’elle bricole, qu’elle bidouille de la musique, depuis toujours et dans l’urgence. Mais à la voir piloter son laptop de ses pieds nus, traquer toutes ces sonorités du monde qu’elle découpe, colle, super-pose et sample à l’infini, on l’imagine sculptrice moderne plutôt que bidouilleuse. Avec patience, finesse et précision extrême, Ottilie [B] taille dans la musicalité des mots et du son, comme dans une matière première et vivante, à transformer et réinventer. Performeuse vocale hors normes, elle tisse entre poésie, musiques du monde, matière sonore et musique électronique un univers singulier. Loopers, boucles sonores sur le vif, techniques vocales pointues telles que le chant diphonique, la scansion, le chant soufi, le chant chamanique, les chansons d’Ottilie [B] incarnent un cri sauvage, féminin et inclassable. » Lydie Mushamalirwa, journaliste à RFI en 2017

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.