#AuxSons est un webmedia collaboratif, militant et solidaire
6 mai 2021
-
Par Vaiteani
#91
Playlist de Vaiteani
#91

« Que c’est dif­fi­cile et frus­trant de devoir choi­sir ! Il y a tel­le­ment d’autres artistes que nous aurions aimé mettre dans notre play­list… » Vai­tea­ni Teani­niu­rai­te­moa­na & Luc Tot­ter­witz

 

1. Fink - Yes­ter­day Was Hard On All Of Us

« Le deuxième coup de foudre musi­cal de ma vie. J’avais 23 ans. Il a accom­pa­gné ma ren­contre avec Luc. » Vaiteani

2. Tre­vor Hall - To Zion

« Tre­vor Hall est un artiste amé­ri­cain dont je me sens très proche artis­ti­que­ment. Sa folk pop est très ori­gi­nale : à la fois moderne et reliée à des chants et des tra­di­tions musi­cales d’autres pays. Il a notam­ment une rela­tion pri­vi­lé­giée avec l’Inde. Ses textes rem­plis de spi­ri­tua­li­té et de sagesse me parlent beau­coup. Il offre de la lumière et de l’amour avec sa musique. » Luc

3. Cau­tious Clay - Cold War

« Sans le vou­loir mon cœur bat sou­vent pour la musique des chan­teurs noirs amé­ri­cains. Sub­ju­guée d’abord par Ben Har­per, source de mon amour pour la folk et le sens, je suis aus­si tou­chée par la pro­fon­deur hyp­no­tique d’un Cau­tious Clay. » Vaiteani

4. Chi­wo­ni­so - Iro­bu­kai­ro

« Chi­wo­ni­so était une chan­teuse, auteure et com­po­si­trice zim­babwéenne qui jouait du mbi­ra. Quand j’étais étu­diant à Stras­bourg, un de mes amis tra­vaillait chez un petit dis­quaire Har­mo­nia Mun­di non loin de la cathé­drale et à deux pas de chez moi. J’y pas­sais presque tous les après-midi et il me fai­sait décou­vrir des albums incroyables. Celui de Chi­wo­ni­so (Rebel Women : son der­nier album stu­dio) en fait par­tie ; c’est même le 1er disque que j’ai offert à Vai­tea­ni. Une pure mer­veille de groove au son du mbi­ra qui est sor­ti sur le très beau­la­bel Cum­ba­cha. Joie et envie de dan­ser dès le début du titre ! » Luc

5. Laurent Voul­zy - Le Rêve Du Pêcheur

« À chaque fois que j’écoute ce mor­ceau, c’est la même émo­tion douce et sereine qui me prend. Une lumière pas­tel qui illu­mine tout, le temps d’une chan­son. On l’aime Laurent Voul­zy. » Luc

6. Lau­ryn Hill - Ex-Factor

« “The Mise­du­ca­tion of Lau­ryn Hill” : tout sim­ple­ment le plus bel album qui soit. Il a ber­cé mon ado­les­cence. Flow et timbre inéga­lables. Vingt ans plus tard, il n’a pas pris une ride. » Vai­tea­ni

7. Eddie Ved­der - Socie­ty (Into The Wild)

« J’ai vrai­ment décou­vert Eddie Ved­der avec le film “Into The Wild” qui m’a bou­le­ver­sé car même si je connais­sais de nom, je n’avais jamais réel­le­ment écou­té Pearl Jam. J’adore sa voix, la pro­fon­deur et l’intensité qui s’en dégage. Le titre “Socie­ty” est tel­le­ment tou­jours d’actualité. Quelle belle folk ! Que ces paroles me parlent… » Luc

8. Óla­fur Arnalds - Woven Song

« Une musique qui parle à l’âme et qui touche du doigt le divin. Mer­ci Ola­fur pour ces éner­gies si expan­sives et scin­tillantes. Les images cos­miques qui accom­pagnent cette chan­son sont extra­or­di­naires. » Luc

9. Ella & Louis - Can’t We Be Friends

« Tout l’album “Ella & Louis” res­te­ra un stan­dard pour tou­jours ! Juste sublime ! Il me rap­pelle mes mer­cre­di soir pas­sés dans un pia­no bar stras­bour­geois lors des soi­rées jazz où la crème des musi­ciens alsa­ciens venaient taper le bœuf. On se sen­taient élé­gants et dis­tin­gués, notre verre de vin à la main, et c’était bien. » Luc

10. Mar­cio Fara­co - O Tem­po 

« Que j’aime la bos­sa-nova et son chant susur­ré. J’adore cette chan­son. J’aime la finesse des arran­ge­ments et des har­mo­nies. Dès l’entrée du mor­ceau, le thème à la gui­tare me fait à coup sûr affi­cher un large sou­rire et me rem­plit d’un entrain qu’il serait si bon de res­sen­tir en per­ma­nence. Mau­ruu­ru roa Mar­cio. » Luc

Vaiteani

Vaiteani (photo By ©frank Loriou)
Vaiteani (photo By ©frank Loriou)

Ecou­ter les Vai­tea­ni c’est comme voir de la neige tom­ber sur un lagon. C’est inat­ten­du et c’est beau.

Avec leur pre­mier album Signs, ils nous ont conviés dans leur monde : des chan­sons folk en tahi­tien et en anglais, loin de tout cli­ché. Un timbre de voix et des mélo­dies dont il est impos­sible de dou­ter de la sin­cé­ri­té. Des textes forts mis en valeur par des arran­ge­ments qui rap­pellent la den­telle des élé­gantes robes que porte la chan­teuse lors de ses concerts.

La scène a d’ailleurs révé­lé que le couple savait par­ta­ger son uni­vers avec un public sou­vent conquis dès les pre­mières notes.

Aujourd’hui, les Vai­tea­ni évo­luent et font glis­ser leur « folk poly­né­sien » ori­gi­nel sur les sen­tiers de la pop fluo­res­cente. Une trans­po­si­tion accom­plie avec beau­coup de grâce qui demeure fidèle à l’ADN du duo. Tou­jours l’anglais par­fait et le tahi­tien ances­tral pour par­ler. Des chan­sons comme les îles d’un archi­pel, qui nous invitent à mon­ter sur une pirogue double et navi­guer dans les eaux chaudes du Paci­fique pour les découvrir.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.