15 juillet 2019
-
Par Maya Kamaty
#11
Playlist de Maya Kamaty
#11

Un aper­çu des plus beaux pro­jets de l’O­céan Indien, mes coups de coeur”

 

1. Zan­ma­ri Baré “Mary Salan­gann”

La voix et les textes de Zan­ma­ri ! Juste wooowww ! Une très belle per­sonne en plus !

J’ai ache­té son pre­mier album le jour de sa sor­tie, je l’at­ten­dais avec impa­tience et Zan­ma­ri a pris énor­mé­ment de temps à sor­tir cet opus ! Je l’ai mis dans ma voi­ture sur le par­king du dis­quaire et je l’ai écou­té là en entier avec des larmes aux yeux tout au long de l’é­coute

2. M’to­ro Cha­mou “Chen­gué Lan­gu”

Super clip des amis Pixel dea­ler ! Un chan­teur entier, vrai et ultra talen­tueux

3. Aurus “Momen­tum”

Plus qu’un ami, un chan­teur hors pair qui repousse les fron­tières et qui n’a peur de rien !

Un mar­may de la Réunion, qui rend hom­mage à l’Île de jour en jour.

4. Votia “Votia”

Pour moi le meilleur groupe de Maloya – la voix et l’éner­gie de Marie Claude et de toute sa famille ! On res­sent véri­ta­ble­ment les vibra­tions du maloya de l’est ! Éga­le­ment fille de .… du défunt Gra­moun Lélé, un des piliers de la musique réunion­naise.

5. Gra­moun Lélé ” Namou­ni­man”

Le maloya à l’é­tat pur ! Les voix, la danse, les vibra­tions de Bras Fusil !

6. Zis­ka­kan “Kala”

Parce que c’est un mor­ceau qui a ber­cé mon enfance et que les his­toires de Grand mer Kal habite tou­jours mon quo­ti­dien et puis parce que mes parents sont quo­ti­dien­ne­ment à mes côtés en sou­tien, en dis­putes, en amour et en tra­vail ! 40 ans de car­rière ce n’est pas rien !

7. Fabrice Legros “Live sau­vage”

Un artiste et une voix qui gagne à être connu, vrai­ment ! Ce mec a un jeu de gui­tare et des mélo­dies mons­trueuses !

8. Grèn Sémé “Tu me manques déjà”

Parce que c’est grâce en par­tie à Car­lo que je suis sur scène aujourd’­hui et que je sais jouer du kayanm !

9. Sao­daj “Pokor Lèr”

Parce que ce sont de vrais bos­seurs et de vrais pas­sion­nés de la musique.

10. Le debaa

Chants tra­di­tion­nels de Mayotte ! Ces voix sont magni­fiques…

Maya Kamaty

Maya Kama­ty naît à la Réunion et gran­dit entre les accords de son père, lea­der du groupe Zis­ka­kan et les contes de sa mère. Elle fait ses gammes au milieu des musi­ciens et des poètes, ber­cée par la belle langue créole et les rythmes du Maloya, musique tra­di­tion­nelle de la Réunion.

Aujourd’hui Maya sait qu’elle veut reven­di­quer ses racines au tra­vers de sa musique, “Pan­diyé” dont le pre­mier single épo­nyme est sor­ti le 26 octobre 2018 est un véri­table voyage entre tra­di­tion et moder­ni­té. De puis­santes basses (emprun­tant aus­si bien à l’electro-folk de l’islandais Asgeir, au hip-hop de Ken­drick Lamar, à la pop de Björk ou au dubs­tep), viennent sou­te­nir les tra­di­tion­nels  kayamb et rou­lèr du maloya, en même temps qu’elles donnent à entendre d’autres ins­tru­ments de la culture réunion­naise : la takam­ba (plus connu sous le nom de n’goni), mais éga­le­ment  les tam­bours, d’habitude réser­vés aux céré­mo­nies mal­bars (des des­cen­dants de tamouls, dont Maya incarne la 5ème géné­ra­tion.

Avec la com­pli­ci­té des artistes Moa­na Apo et Sté­phane Lépi­nay, ses « dalons » (amis) et musi­ciens de longue date, ain­si que du pro­duc­teur Vic­tor-Atti­la Vagh (Fla­via Coel­ho), Maya et sa clique ont trou­vé le juste équi­libre entre l’organique et l’électronique. Leur maloya réin­ven­té n’ap­par­tient plus seule­ment à La Réunion, mais au monde.

Plus d’in­for­ma­tions sur Maya Kama­ty

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.