#AuxSons est un webmedia collaboratif, militant et solidaire
27 janvier 2022
-
Par Lúcia de Carvalho
#125
Playlist de Lúcia de Carvalho
#125

« Des sons de hier ou des sons d’aujourd’hui mais toujours des sons qui vont droit au cœur. » Lúcia de Carvalho

1. Grupo Bongar - Chão Batido Côco Pisado 
« J’ai découvert ce titre lors d’un concert du groupe Bongar à Recife !!!! Wouaaaa !!! Quelle puissance des tambours, des chants, des musiciens… et tout le monde qui dansait !!! Enracinement inoubliable !!! »

2. Lenine - O Ultimo Por Do Sol
« Lenine. Quelle plume. J’ai envie de me lover dans ses textes. Tant de beauté, véracité… et puis ce grain de voix et cette guitare que l’on reconnaît entre mille.… Amor e profundo respeito. »

3. Grupo Kituxi - Mulato Kanga Massa
« J’ai longtemps cherché un groupe angolais qui fait encore de la musique traditionnelle « comme avant ». Joie d’avoir découvert le groupe Kituxi avec leurs rythmes et instruments de tradição. »

4. Keziah Jones - Lagos City vs New York
« Parce le blufunk continue de rendre la vie shaky et funky !!! Merci Mestre Keziah ! »

5. Camille - Je Ne Mâche Pas Mes Mots
« J’adore le travail de Camille. Puissance, douceur et poésie sans langue de bois. Oser dire, oser être !!! Le monde en a tellement besoin aujourd’hui !!! »

6. Big Soul - Le Brio
« Ohlalala !!! Ce titre ne m’a jamais quitté !!!! J’adoooore !!! Idéal pour les moments euphoriques où on a envie de sauter de joie dans toute la pièce, ahahahah !!! »

7. Paulo Flores - Poema Do Semba
« Paulo Flores est notre grand poète angolais. J’aime l’entendre chanter la beauté et les difficultés du quotidien de notre peuple. Et cette chanson là résume tout ça… Mettre un pied devant l’autre et continuer d’avancer malgré les défis de la vie car la beauté est toujours là, elle aussi. <3 »

8. Anna Tréa - Abre Asas
« Une force de la Nature, Anna Tréa !!! Sur scène juste voix et guitare !!! Elle est tellement lumineuse. Ses textes sont un bijou de positivité et sa voix.… bah faut écouter pour sentir 😉 »

9. Tony Gatlif, Delphine Mantoulet (film Exils) - La Molinera (version originale de José Pérez Silva)
« Dans ma prochaine vie je danserai parfaitement le flamenco, ahaha !!! Ce style musical touche mon âme… Et cette chanson m’a retourné l’esprit !!! Ai, Flamenco pasion !!! »

10. Afoxé de Oxala - Roberta Nistra (chant traditionnel)
« Cette chanson m’apaise et égaie l’instant,  me donne envie d’honorer et de remercier les ancêtres afin qu’ils continuent à guider nos pas. »

Lúcia de Carvalho

Lùcia De Carvalho ©frank Lorioux Léger
Lùcia De Carvalho ©frank Lorioux Léger

La petite fille née à Luanda est emmènée avec deux de ses soeurs par leur mère pour le Portugal. Quelques temps plus tard, alors que Lúcia a douze ans, on lui annonce qu’elles vont être accueillies par une famille française, dans un petit village alsacien où elle s’adapte vite, même si sa mère restée au Portugal lui manque, et avec elle ses racines africaines, qu’elle ne veut oublier. Elles ressurgissent, quand la musique brésilienne, cousine de celle d’Angola, s’invite dans son village : c’est le groupe Som Brasil avec lequel, dix années durant, elle fera ses premières armes musicales, de choriste à chanteuse lead, en passant par la danse et le tambour. En 2008, elle écrit ses propres chansons et trois ans plus tard, son premier EP Ao Descubrir O Mundo révèle toute sa passion pour le rythme, ses amours brésiliennes, et son désir de faire voyager ce patrimoine. Elle rencontre alors Edouard Heilbronn, un bassiste alsacien qui vient de passer près de trois ans à l’autre bout du monde, terminant son périple par un long séjour dans la ville : Salvador de Bahia. Ils partagent donc leur vie et la musique, arpentant les scènes en offrant au public toute l’énergie rayonnante et positive de Lúcia.

Puis, maquette d’un nouvel album en poche, ils partent tous deux pour un long voyage aussi musical qu’initiatique qui passe par le Brésil et l’Angola. Kuzola (« Amour » en kimbundu), ce sera le nom du disque (2016) né de ce voyage, mais aussi d’un documentaire sensible et émouvant, retraçant la quête de racines de Lúcia.

Pwanga ! « Lumière » est le titre du nouvel album de Lúcia de Carvalho qui, comme ces femmes, allie la douceur à la puissance, le sens et l’essence, la lumière et les racines profondes d’un arbre né en Afrique, dont les branches embrassent le monde. Lúcia dit la lumière, de Carvalho ( chêne, en portugais) : la force de l’arbre. De quoi résumer sa quête poétique et humaine : « enraciner la lumière ».

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.