26 mars 2020
-
Par Jean-Hervé Michel
#34
Playlist de Jean-Hervé Michel
#34

 

La Coun­try music pour les Blancs & le Blues pour les Noirs, ce rac­cour­ci très rapide ne résiste pas long­temps à une recherche plus pous­sée.

Outre le fait que le Ban­jo est un déri­vé d’un ins­tru­ment afri­cain, refa­bri­qué par les esclaves noirs dans les Caraïbes et aux Usa, de nom­breux artistes afro-amé­ri­cains témoignent de la poro­si­té des genres musi­caux. Une évi­dence qui n’était peut-être pas accep­table « offi­ciel­le­ment » au moment de la ségré­ga­tion.

Cette « redé­cou­verte » aux Etats-unis doit beau­coup au mili­tan­tisme des Caro­line Cho­co­late Drops qui mili­taient pour reven­di­quer « les racines noires » de la Coun­try Music.

Jean-Hervé Michel

© Ahmed Rizkhaan - Unsplash
© Ahmed Rizkhaan - Unsplash
Jean Hervé Michel
Jean Hervé Michel

 

Direc­teur de Nue­vaon­da pro­duc­tions depuis 2006, Jean-Her­vé a tra­vaillé dans la musique depuis la créa­tion d’un café-concert à Mont­pel­lier en 1987.  Il a ensuite tra­vaillé sur les routes avec beau­coup de groupes de reg­gae (Wai­lers, Ska­ta­lites, Mys­tic Reve­la­tion of Ras­ta­fa­ri, Toots & the May­tals, Culture…), le Bue­na Vis­ta Social Club ‑ de la pre­mière date en France à la der­nière ‑, ces génies d’Orchestra Bao­bab, Fatou­ma­ta Dia­wa­ra et tout plein d’artistes afro-amé­ri­cains (Taj mahal, Eric Bibb, Mavis Staples Pura Fe, Ley­la McCal­la) et bien sûr POPA CHUBBY (un genre à lui tout seul).

Bien sûr le tout jamais seul ET très bien accom­pa­gné !

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.