19 novembre 2020
-
Par Awa Ly
#66
Playlist d’Awa Ly
#66

Spirit’[elles]

« La musique de toutes ces artistes de dif­fé­rentes cultures m’a­paise et me soigne. Elles m’inspirent.

Elles sont une source pour éle­ver et dif­fu­ser les bonnes éner­gies et vibra­tions en nous… et en Gaïa. 

Hâte de vous retrou­ver pour par­ta­ger de bonnes ondes ensemble ! »

 

1. Sara Tavares – Intro – Onda de Som

2. Nawel Ben Kraïem – Ala Jalek (acous­tic)

3. Julia Sarr, Bojan Z – Sala­ma­lek­kum

4. Bar­ba­ra Era­mo – Emis­fe­ri

5. Anne Paceo – Here & Eve­ryw­here (S.H.A.M.A.N.E.S)

6. India.Arie – I am Light

7. Awa Ly – Mes­me­ri­sing

8. Gwen­do­line Absa­lon – Van­ga­say

9. Rachelle Fer­rell – Gaia

10. Nata­lia Doco – La Últi­ma Canción

Awa Ly

© Oye Diran

On ne triche pas avec sa des­ti­née, Awa Ly décide de se consa­crer entiè­re­ment à la musique et enre­gistre, en 2014, un pre­mier EP inti­tu­lé Awa Ly. Son mélange de folk, de jazz et d’emprunts aux musiques du monde séduit, en France comme en Ita­lie, et les concerts s’enchaînent. Après une rési­dence au Sun­set, elle s’engage dans un nou­veau pro­ces­sus créa­tif qui abou­tit à la sor­tie, en 2016, de l’album Five and Fea­thers, réa­li­sé par Jean Lamoot et Pas­cal Danaé (Rivière Noire, Del­grès…). Inter­pré­té en anglais, por­té par le single Here (enre­gis­tré avec le chan­teur Faa­da Fred­dy, comme elle d’origine séné­ga­laise), ce disque per­met à la chan­teuse d’effectuer une tour­née de plus de 100 dates pas­sant par l’Allemagne, l’Italie, le Séné­gal, le Maroc et le Cap-Vert, sans oublier la France, avec un Café de la Danse intense dont chaque spec­ta­teur se sou­vient encore. Fruit d’une longue matu­ra­tion, son nou­vel album Safe And Sound marque une étape impor­tante dans le par­cours de cette artiste intègre et d’une rare sen­si­bi­li­té. A son sujet, Awa évoque une « ambiance tri­bale, mys­té­rieuse et mys­tique » ins­pi­rée d’abord par la nature, les racines, la terre. Les paroles ne cessent d’y reve­nir : le soleil, la lune, la mer, le vent, le ciel, les rites, les prières, les larmes, les pos­ses­sions et exor­cismes évoquent un corps aux prises avec une mys­tique natu­relle immense et géné­reuse. Le folk acous­tique se pare de blues, de métriques hyp­no­tiques, de plaintes non appuyées mais profondes.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.
'),document.contains||document.write(''),window.DOMRect||document.write(''),window.URL&&window.URL.prototype&&window.URLSearchParams||document.write(''),window.FormData&&window.FormData.prototype.keys||document.write(''),Element.prototype.matches&&Element.prototype.closest||document.write('')