#AuxSons is a collaborative, militant and solidary web media
29 April 2021
-
By Kolinga
#90
Playlist de Rebecca M’Boungou (Kolinga)
#90

1. Ste­vie Won­der – Shoo-bee-doo-bee-doo-da-day

« Dans ma rela­tion à la musique, tel­le­ment de choses partent de Ste­vie Won­der. Mes parents l’é­cou­taient beau­coup, et j’ai conti­nué à l’é­cou­ter durant toutes les périodes de ma vie jus­qu’à aujourd’­hui. Sa musique a édu­qué mon oreille, et sa voix tel­le­ment char­gée de lumière a tou­jours repré­sen­té pour moi un idéal à atteindre. Je pour­rais choi­sir des dizaines et des dizaines de ses chan­sons pour cette play­list… Mais j’ai choi­si celle-là, avec cette fougue de la jeu­nesse, cette géné­ro­si­té et ce feu qui me redonnent la moti­va­tion et la joie en toutes cir­cons­tances ! »

2. Sam­ba Mapan­ga­la – Mala­ko Disco

« Dans cette chan­son il y a tout ce que je ché­ris tant dans la musique congo­laise. La voix extra­or­di­naire, le flow et le pla­ce­ment de dingue, la vibe, et ces magni­fiques lignes de gui­tare qui vous emmènent dans un lieu où joie et mélan­co­lie se côtoient inti­me­ment. Cela me ramène à la période où mes parents se sont ren­con­trés à Braz­za­ville (même si ce chan­teur est ori­gi­naire du Congo-Kin­sha­sa), et à la nos­tal­gie d’un Congo que j’au­rais rêvé connaître, celui d’a­vant la guerre… »

3. Tiken Jah Fako­ly, U‑Roy – Jus­tice

« Tiken Jah Fako­ly et le regret­té Dad­dy U‑Roy… Avec cette chan­son je mets tout mon amour et mon admi­ra­tion pour les artistes qui osent par­ler, dénon­cer, lut­ter, por­ter la voix des sans voix. Le reg­gae ou le rap en géné­ral (ceux qui portent les valeurs que je viens de citer) ont tou­jours été dans mon coeur pour repré­sen­ter cette part rebelle, cette fami­lia­ri­té avec les luttes popu­laires, les gens les plus dému­nis. J’é­tais enfant quand l’al­bum “Fran­ça­frique” de Tiken Jah est sor­ti. Je me sou­viens qu’il a fait beau­coup de bien. Il y avait des choses qui avaient besoin d’être dites haut et fort… et ce qui est triste c’est qu’elles sont tou­jours d’ac­tua­li­té aujourd’­hui, ne l’ou­blions pas. »

4. May­ra Andrade – Vapor Di Imigrason

« Nous avons eu la chance avec Kolin­ga de faire deux fois la pre­mière par­tie de May­ra Andrade et j’ai re-décou­vert avec admi­ra­tion. Elle a un cha­risme fort et une grande maî­trise de sa magni­fique voix qui n’est pour­tant jamais for­cée. Et puis une grande intel­li­gence de la mélo­die comme la musique cap-ver­dienne en a le secret… »

5. Patrick Wat­son – Melo­dy Noir

« J’ai décou­vert Patrick Wat­son il y a 7 ans, juste avant de créer Kolin­ga. J’ai trou­vé une sin­cé­ri­té, une dévo­tion à la musique, une sen­si­bi­li­té que j’ai rare­ment ren­con­tré ailleurs, et c’est un artiste qui m’ins­pire énor­mé­ment depuis lors, dans l’en­tiè­re­té de sa démarche et de son art. C’est pour moi un des génies de notre époque. J’a­dore en véri­té abso­lu­ment toute sa dis­co­gra­phie, mais quand cette chan­son est sor­tie, j’ai eu une obses­sion pour elle. C’est une décla­ra­tion d’a­mour aux recoins les plus sombres de notre être, à la mélan­co­lie. Ça me parle, car elle est pour moi la meilleure amie de l’ar­tiste… »

6. Tigran Hama­syan – Fides Tua

« Cette chan­son et en géné­ral tout l’al­bum duquel elle est extraite, “An Ancient Obser­ver”, m’emmènent vers des dimen­sions que je ne sau­rais décrire… »

7. Joan Baez – House Of The Rising Sun

« Incroyable com­ment la pure­té et la force de sa voix résonnent encore aujourd’­hui. Encore plus fort je dirais, à l’heure des mul­tiples arran­ge­ments et des arti­fices en tous genres, se prendre un guitare/voix de Joan Baez c’est bien la grosse claque. Si épu­ré et ça raconte tel­le­ment de choses, tel­le­ment d’é­mo­tions passent… pour moi ça remet bien les pen­dules à l’heure de ce qui est essen­tiel pour faire une belle chan­son. Et en plus de tout, j’ad­mire tant l’hu­mi­li­té et l’en­ga­ge­ment qu’elle a eu tout au long de sa vie. Sacrée Femme ! »

8. Nick Hakim – Rol­ler Skate

« J’aime sur­tout sa ver­sion live sur COLORS. J’ai été abso­lu­ment fas­ci­née par sa manière d’être habi­té quand il chante et je suis com­plè­te­ment fan de ce qu’il fait avec sa voix. C’est un artiste qui emprunte des che­mins que je trouve ins­pi­rants, mer­ci à Jéré­mie de Kolin­ga pour la décou­verte. »

9. Jacob Col­lier, Daniel Cae­sar – Time Alone With You

« On ne pré­sente plus Jacob Col­lier ou la manière dont il fas­cine ou agace les musi­ciens du monde entier ! Per­son­nel­le­ment j’ai rin­cé ce titre en m’am­bian­çant des­sus presque une cen­taine de fois… Et puis son hyper­ac­ti­vi­té nous fait beau­coup rire à Arnaud (Kolin­ga) et moi. »

10. Jor­dan Rakei – Mind’s Eyes

« J’aime en géné­ral beau­coup l’u­ni­vers de Jor­dan Rakei mais en par­ti­cu­lier ce mor­ceau et sa ver­sion live. Sa musique est, je trouve, une bonne repré­sen­ta­tion de ce que l’on peut faire aujourd’­hui de bon avec l’hé­ri­tage des plus anciens que ce soit en r’n’b, jazz, afro-beat, soul, funk… avec un son actuel tout en gar­dant une musique vivante et évo­lu­tive. »

Kolinga

Kolinga
Kolinga

Après 4 ans d’existence, un album : Ear­th­quake et près de 150 concerts en duo, le groupe Kolin­ga se sépare des loo­pers pour don­ner à sa musique une autre dimen­sion en inté­grant de nou­veaux musi­ciens. Sur­prendre, aller plus loin dans la créa­tion, dans le par­tage, c’est bien l’idée après l’année 2018 qui fût déjà riche en belles aven­tures, comme la col­la­bo­ra­tion avec l’auteur et rap­peur Gaël Faye qui les a mené jusqu’à l’Olympia. Du fran­çais à l’anglais en pas­sant par le lin­ga­la, langue du Congo cher à la chan­teuse Rébec­ca M’Boungou, leurs chan­sons qui puisent dans les racines de la « Black Music », n’en sont que plus intenses et géné­reuses. Avec elle, Arnaud Estor à la gui­tare, Jérôme Mar­ti­neau-Ricot­ti à la bat­te­rie, Nico Mar­tin à la basse, Jéré­mie Poi­rier-Qui­not aux cla­viers, choeurs et flûte tra­ver­sière et enfin Vian­ney Des­plantes à l’euphonium et au flu­ga­bone, sont autant de per­son­na­li­tés musi­cales éloi­gnées qui en véri­té parlent le même lan­gage, celui de la musique res­sen­tie qui nous invite à un voyage sin­gu­lier, mais aus­si celui du groove, de la transe enivrante et des rythmes ancrés.

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.