#AuxSons is a collaborative, militant and solidary web media
sonic forest

Sonic Forest : les musiques des forêts colombiennes menacées

Pour alar­mer sur le pillage des forêts vierges de la côte paci­fique colom­bienne, Simón Mejía, fon­da­teur du groupe Bom­ba Esté­reo, a écrit, mis en musique et prê­té sa voix au docu­men­taire « Sonic Forest ». La diver­si­té de pra­tiques musi­cales et cultu­relles abri­tées par ces forêts n’a d’égal que la cupi­di­té des pré­da­teurs qui les menacent. Les habi­tants, le plus sou­vent des com­mu­nau­tés indi­gènes ou afro-des­cen­dantes, évoquent le réchauf­fe­ment cli­ma­tique, l’é­le­vage et la pêche éthique mais aus­si l’alarmant nombre d’homicides visant des acti­vistes indi­gènes. En 2020, plus de 230 acti­vistes sociaux ont été assas­si­nés, la plu­part étaient indi­gènes ou afro-des­cen­dants. « Sonic Forest » est pro­duit en par­te­na­riat avec l’organisation « Stand For Trees », qui pro­tège les forêts de la côte paci­fique colom­bienne, esti­mant ain­si pré­ve­nir l’émission de 70 mil­lions de tonnes de dioxyde de car­bone dans l’atmosphère. En le pré­sen­tant, l’ac­teur Joa­quin Pheo­nix a aus­si prê­té sa noto­rié­té à la réus­site du projet.

La musique au coeur de la forêt.

La bande ori­gi­nale de « Sonic Forest » a été créée spé­cia­le­ment pour le pro­jet. Le thème prin­ci­pal Déjame Res­pi­rar (Laisse-moi res­pi­rer) reflète le folk­lore de la côte paci­fique colom­bienne, les chants sont de Li Sau­met, de Bom­ba Este­reo et de Nidia Gón­go­ra, (Quan­tic, Canalón de Tim­bi­quí) ambas­sa­drice depuis 20 ans de la culture afro-colom­bienne de sa région natale de la Cau­ca (Nord de la Colombie).

 

 

Pour les arran­ge­ments, Simón Mejía s’est ins­pi­ré de la poly­pho­nie de sons orga­niques enten­dus pen­dant le tour­nage : il sample des chants tra­di­tion­nels, des sons de rivières ou d’animaux. Il met en avant les marim­bas, xylo­phone déri­vé du bala­fon afri­cain et les per­cus­sions locales. Selon lui, ces ins­tru­ments fabri­qués à par­tir des maté­riaux de la forêt dégagent l’énergie de la nature qui les a pro­duits. Plu­sieurs séquences montrent Mejía enre­gis­trant les sons des forêts, les musiques de la ville de pêcheurs afro-colom­biens de Bahía Mala­ga, et celles du peuple Emberá dans les mon­tagnes Mutatá. Le docu­men­taire montre aus­si les céré­mo­nies qui per­mettent aux peuples des forêts du paci­fique de se relier à la Nature.

La musique étant au coeur du pro­jet, avec la convic­tion qu’elle peut aider à la la sen­si­bi­li­sa­tion et à la mobi­li­sa­tion, un concours de remix a aus­si été lan­cé. Par­mi plus de 298 par­ti­ci­pa­tions, c’est Bas­tian Velas­co qui rem­porte la mise, et voit son track figu­rer dans la bande annonce :

Regar­der le docu­men­taire complet.

 

 

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.