© Paris c’est l’Afrique Pan African Music

Paris c’est l’Afrique, documentaire rare et exceptionnel sur la part africaine des débuts de la World Music

L’excellent site Pan-Afri­can Music a pris l’initiative de dif­fu­ser la rare et éclai­rante série docu­men­taire Paris c’est l’Afrique qui témoigne des échanges musi­caux entre le conti­nent pre­mier et l’hexagone à la fin des années 80.

En 1988, alors jour­na­liste, à Libé­ra­tion Phi­lippe Conrath, futur fon­da­teur du fes­ti­val Afri­co­lor et du label Cobalt part en com­pa­gnie d’une équipe vidéo qué­rir les témoi­gnages des grands musi­ciens afri­cains qui firent décou­vrir leurs musiques à l’Occident, tout en renou­ve­lant leurs tra­di­tions en se frot­tant à la culture occi­den­tale. Ce film qui pour de sombres his­toires de mana­ge­ment de chaîne télé­vi­suelle, ne fut fina­le­ment dif­fu­sés qu’en cati­mi­ni au moment d’une grève du ser­vice public. Pré­sen­tés par Pan Afri­can Music sous forme d’épisodes heb­do­ma­daires de 25 minutes, Paris C’est l’Afrique est décou­pé en 4 chapitres :

  • 1 Les Pré­cur­seurs, avec John­ny Clegg, Manu Diban­go, Pierre Aken­den­gué ou le roi Fela avec ses fils Femi alors ado­les­cent ou Seun enfant.
  • 2 Le Mba­lax  dans tous ses états se concentre sur le Séné­gal de Dou­dou N’Diaye Rose, Yous­sou N’Dour, Omar Pene ou Tou­ré Kunda
  • 3 Griots et Rebelles donne la parole à Mory Kan­té, Alpha Blon­dy, Kan­té Man­fi­la,  Salif Kei­ta ou Naha­wa Doumbia.
  • Le 4ème et der­nier épi­sode, dif­fu­sé à par­tir du lun­di 27 avril, s’intitule Entre Congo et Zaïre et met en scène Papa Wem­ba, Ray Lema, Zao, Mav Cacharel…

Intel­li­gent et com­po­sé d’images inédites Paris c’est l’Afrique est un docu­ment excep­tion­nel, un régal pour les yeux, les oreilles, l’âme et le cœur.

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.