#ScèneFrançaise #AuxSons : 3 questions à Naïssam Jalal

Flu­tiste ver­ti­gi­neuse et com­po­si­trice ins­pi­rée et pro­li­fique, Naïs­sam Jalal suit un talen­tueux par­cours musi­cal moti­vé par la pas­sion et la curio­si­té. Sa musique prend aus­si bien en compte ses racines arabes que son par­cours éclec­tique à tra­vers la musique clas­sique euro­péenne, le jazz, le hip hop, le funk ou les tra­di­tions venues d’Afrique ou d’Asie. Nous avons deman­dé à cette glo­be­trot­teuse des sens com­ment elle a vécu son confinement :

Est-ce que le premier confinement a favorisé votre créativité ?

« Le pre­mier confi­ne­ment n’a pas par­ti­cu­liè­re­ment favo­ri­sé la créa­ti­vi­té. J’ai com­po­sé 5 nou­velles ébauches de musique pour un pro­jet à venir. En revanche ça m’a per­mis de redé­cou­vrir le plai­sir d’é­cou­ter de la musique. Je n’a­vais plus le temps d’é­cou­ter de la musique depuis plu­sieurs années. Rede­ve­nir audi­teur m’a fait beau­coup de bien. J’ai éga­le­ment retrou­ver le temps de tra­vailler mon ins­tru­ment et de reprendre l’étude/ou de débu­ter l’é­tude de cer­tains voca­bu­laires musi­caux. J’ai repris l’é­tude du jazz tonal et débu­té l’é­tude du chant car­na­tique. »

Mla­fah Bil Hata” par Al Akha­reen (Naïs­sam Jalal & Osloob) pour AdLib TV

 

Avez-vous participé à des événements ou des initiatives en ligne pendant cette période ?

« Un peu mais je n’ap­pré­cie pas trop les concerts en ligne je dois dire. J’ai accep­té à plu­sieurs reprises parce que des amis me deman­daient mais je pré­fère net­te­ment la scène, les concerts avec du public, l’é­change d’éner­gie qu’on a avec le public, le temps qu’on passe ensemble dans un espace par­ta­gé phy­si­que­ment, en chair et en os. Le spec­tacle vivant est plus vivant lors­qu’il fait vibrer nos corps plu­tôt que les pixels de l’é­cran. »

 

Comment envisagez vous ce second confinement ?

« Je vais pour­suivre l’é­tude du jazz et du chant car­na­tique, conti­nuer à écou­ter de la musique, pour­suivre la com­po­si­tion de ce que j’ai ébau­ché lors de mon 1er confi­ne­ment et ébau­cher de nou­velles pièces. Je dois éga­le­ment pré­pa­rer la sor­tie de mon pro­chain album en quin­tet Un Autre Monde pour le 5 février pro­chain. »

Al Maa­diya tiré de l’al­bum Om Al Aagayeb, enre­gis­tré en Egypte

 

#Aux­Sons s’associe à la cam­pagne Sacem de sou­tien à la #Scè­ne­Fran­çaise !

 

© pho­to : Alexandre Lacombe

 

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.