#AuxSons est un webmedia collaboratif, militant et solidaire
2 novembre 2022
-
Par Israël Fernández
#163
Playlist d’Israël Fernández
#163
Présenté en showcase au WOMEX 2022, Israël Fernández est un “cantaor” de flamenco. Capable d’unir le passé, le présent et l’avenir du genre, il a rajeuni le “cante” d’antan pour le doter de nouveaux éléments et captiver les amateurs actuels. Plongeons avec lui dans quelque-unes de ses influences :

1. Parrita - Aroma de Mujer 

« C’est un groupe gitan romantique, les paroles de cette chanson sont très belles, avec une grande mélodie et un beau message pour les amoureux. »

 2. Camarón de la Isla - Potro de Rabia y Miel 
« Une bulería (palo festif du flamenco caractéristique de la région de Jerez de la Frontera, ndlr) où Paco de Lucía et Camarón s’envolent vers un autre univers. » 
3. Rafael Farina - Dinero y Riquezas

« C’est une chanson espagnole accompagnée par un orchestre, aux paroles simples mais avec beaucoup de cœur. »

4. La Niña de los Peines - Tango : Al Gurugú

« Un chant gitan dont les pincements transpercent la sensibilité, et rythmiquement incroyable. » 

5. Michael Jackson - Human Nature 

« Une mélodie positive et nostalgique à la fois, l’écouter me rend heureux. Michael chante d’une manière subtile et affectueuse qui me touche en plein cœur. »

6. Paco de Lucía - Cueva del Gato
« Réveille les sens lorsqu’ils sont assoupis. »

7. Parrita - El Amor
« Une chanson écrite par José Luis Perales, les paroles sont au-dessus, et la version de Parrita, on ne pouvait pas demander mieux. »

8. Rolando Laserie - Compasión 

« Un bolero cubain exquis ! »

9. Jose Alfredo - Cariño del Cariño
« C’est une ranchera paisible (genre musical mexicain, lié à la musique mariachi, ndlr), pour se remémorer l’interprétation du maestro Jose Alfredo, à en fondre en larmes. »

10. Antony and the Johnsons - Hope There’s Someone
« Il suffit d’écouter … » Israël Fernández

Israël Fernández

Israël Fernández © Carlos Reverte
© Carlos Reverte

Israël Fernández a déjà derrière lui une longue carrière dans le monde du flamenco. À 11 ans, il remporte son premier concours télévisé (« Tu gran día », TVE). À 18 ans, il enregistre son premier album et rejoint la compagnie de Carlos Saura, dans laquelle il évolue aux côtés d’artistes tels que David Palomar, Jesús Méndez ou RocíoMolina. Il est invité par de nombreux grands noms du flamenco tels que Chano Domínguez, Richard Bona, Bobby McFerrin, Farruquito ou Sara Baras. Considéré depuis quelques années comme l'une des figures émergentes les plus intéressantes et charismatiques du flamenco de ce siècle, Israël s’affirme avec Amor (2020) - son dernier travail avec Diego Del Morao - comme étant le grand espoir pour l'avenir de tout un genre. Actuellement, il est sollicité sur les scènes musicales les plus réputées, nationales et internationales, tant dans le domaine du “cante jondo” (chant profond flamenco) comme dans d’autres formes musicales et artistiques. Israël Fernández a rajeuni le “cante” d'antan pour le doter de nouveaux éléments et captiver les amateurs actuels.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.