31 mai 2020
-
Par San Salvador
#41
Playlist de San Salvador
#41

Remar­qué dans de nom­breux fes­ti­vals de musiques patri­mo­niales ou métis­sés comme aux Vieilles Char­rues ou aux Trans­mu­si­cales, le groupe du Mas­sif Cen­tral San Sal­va­dor est emblé­ma­tique du renou­veau des musiques locales à fort poten­tiel inter­na­tio­nal. Pour cette play­list, Gabriel Durif , com­po­si­teur et porte-parole du groupe a choi­si de rendre hom­mage à ceux qu’il qua­li­fie de “poids-lourds” des “grands” ter­ri­toires lin­guis­tiques hexa­go­naux : « Tous ces artistes-chan­teurs sont autant de balises et de per­son­na­li­tés impor­tantes dans ma tra­jec­toire musi­cale depuis si long­temps. »

 

André Ricros, Louis Scla­vis Quar­tet, Alain Gibert – Depat­so-te 

André Ricros vient comme moi du Mas­sif Cen­tral-nord Occi­tan.  Dis moi donc Ber­gère est une musique non tem­pé­rée. André est libre et joue à fond. On plane sur les steppes arides des monts du Can­tal ! 

 

André Ricros, Louis Scla­vis Quar­tet, Alain Gibert – Jeanne d’Aime

Même disque, même libre inter­pré­ta­tion. On est au coeur de la belle pra­tique mono­dique occi­tane que j’a­dore.

 

Erik Mar­chand & Mar­cel Guillou – Heu­liad Plinn / Méla­nie

J’a­dore ce disque d’Erik Mar­chand et Mar­cel Guillou. On entend la com­pli­ci­té, l’in­ter-connais­sance des 2 gars. Et puis j’a­dore cette musique de chant à répondre du centre Bre­tagne. Grande Classe !

 

Erik Mar­chand & Thier­ry Robin – Bolom Kozh

Ici çà cor­res­pond bien à une cer­taine idée des musiques popu­laires que je défends. Nous sommes sur des pra­tiques et des expres­sions qui ne sont pas nées dans les conser­va­toires. Elles sont libres, brutes, non tem­pé­rées ; pra­tiquent allè­gre­ment le 1/4 de ton…  Et de ce fait elles ont quelque chose à dire aux musiques du monde entier.

 

Jan Marie Car­lot­ti & Michel Marre – Lan­quand Li jorn

Encore un disque SILEX(On en pro­fite au pas­sage pour dire que c’é­tait quand même un sacré Label)

Jean Marie Car­lot­ti. La trom­pette de Michel Marre. La musique des trou­ba­dours. Très beau disque.

 

Car­lot­ti- Vaillant-Tesi-Crai­ghed – Ani­ta e Pepin

 Une chan­son légère. Trés 80′. J’aime bien l’i­dée très pro­duite du son. On l’é­cou­tait en boucle avec ma soeur quand on était petit parce que notre tante s’ap­pe­lait Ani­ta. Et puis çà me per­met de mettre le man­do­li­niste Patrick Vaillant dont j’a­dore le tra­vail dans la sélec­tion.

 

A Filet­ta – Sumi­glia

La Classe ! 

 

Beñat Achia­ry – Tira Gora

Beñat c’est un Roc. Une force. J’aime sa dis­ci­pline, son intel­li­gence poreuse et plas­tique.

 

Beñat Achia­ry – Ba-nin adix­kide bat

Un 2 ème de Beñat avec Ber­nard Lubat, Pedro Soler et Domi­nique Regef.

 

Gacha Empe­ga (Manu Thé­ron) – Engam­bi

Je ne pou­vais pas finir le “Hall of Fame” du trad. fran­çais sans mettre Manu Thé­ron.

J’au­rais pu mettre Lo Cor de la Pla­na, j’ai choi­si Gacha Empe­ga, le groupe de ses débuts avec Sam Kar­pie­nia (Dupain, De la Crau) et Bar­ba­ra Ugo.

San Salvador

San Sal­va­dor n’est pas un concert de musique d’îles loin­taines…
San Sal­va­dor c’est un concert radi­cal chan­té à six voix, deux toms, douze mains et un tam­bou­rin. Alliant l’énergie et la poé­sie brute des musiques popu­laires à une orches­tra­tion savante, le concert est l’alchimie sub­tile d’harmonies vocales douces et hyp­no­tiques sau­va­ge­ment balayées par une ryth­mique impla­cable.
Il en résulte un moment dérou­tant dans un mix entre tra­gique et joyeux, d’une rare inten­si­té à la croi­sée de la transe, d’un choeur punk et de construc­tions math-rock ; dan­sant et cha­leu­reux ; hyper-ryth­miques et hale­tant.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.