#AuxSons is a collaborative, militant and solidary web media
29 October 2020
-
By Vincent Ségal
#63
Playlist de Vincent Ségal
#63

En dix morceaux qui traversent le temps et l’espace, Vincent Ségal nous offre un bout d’histoire de sa passion musicale. Des musiques médiévales au rap, du dodécaphonisme au jazz en passant par des traditions des cinq continents. Une belle leçon d’éclectisme.

 

1. Lucas Santtana - A Pele Morena 

« J’ai entendu pour la première fois il y a plus de 25 ans Lucas à Rio de Janeiro où alors en tournée avec Naná Vasconcelos. J’ai eu la chance d’assister au concert unplugged MTV de Gilberto Gil. C’était le paradis, en particulier avec des musiciens comme Marcos Suzano ou Arturo Maia. Lucas était très jeune, presque enfantin et il planait autour de Gil à la flute. Ces versions joyeuses acoustiques ont été les références de mon parcours de vie. Depuis Lucas est un bon ami, il ne joue plus de flute mais a toujours ce feeling de Bahianais. »

 

2. K.J. Yesudas - Udupi Sri Krishnana 

« Malgré son grand âge Yesudas reste un extraterrestre de la musique Carnatique (d’Inde du Sud ndlr). Il chante en magicien, gère les espaces géométriques en fractales de rythmes insensés. De plus, par son habilité, son violoniste me donne envie d’arrêter la musique. Personne ne va aussi loin. »

3. YoungBloodz - U-Way (How We Do It)

« Je suis passé à côté de ces rappeurs d’Atlanta. Il y a un feeling dansant que j’apprécie et une grande efficacité. A l’époque j’étais fou d’Outkast, mais j’aurai dû fouiller autour. »

 

4. Dudu Tassa & The Kuwaitis - Bint El Moshab 

« J’aime autant Dudu chantant en arabe qu’en hébreu. C’est un griot de la musique (il appartient à une longue dynastie de musiciens de Bagdad). Excellent guitariste, virtuose de la voix. J’adore aussi son équipe de musiciens. » 

 

5. Jorge Mautner - Maracatu Atômico

« Maracatu Atômico est un classique dont Mautner est l’auteur avec Nelson (le frère de Rubinho) Jacobina.  J’adore ce feeling pré punk extrêmement novateur, Mautner massacre le violon mais ça marche. Mautner est la voix la plus fausse du Brésil mais elle est juste grandiose. »

 

6. Arnold  Schoenberg - 3 Klavierstücke, Op. 11  - par Maurizio Pollini 

« J’ai toujours eu du mal avec Arnold mais en vieillissant je commence à avoir un grand bonheur et tout semble clair. Pour certaines musiques, il faut 40 ans d’écoute. »

 

7. Mestizo Musicians from south highland Peru - Achachau (Mestizo Huayno)

« De la très belle musique du Pérou, ça me met toujours en transe et j’ai aussi la nostalgie du Pérou. »


8. Sarban - Mullah Mohammad Jaan

« Mon chanteur préféré d’Afghanistan, il est très digne, pur, sans effets de manche. Il est aussi doux et digne que Miles Davis. Le Mollah dont il parle en Dari est une belle histoire d’amour (une chanson très connue). »

 

9. Guillaume de Machaut - Messe de Notre Dame - par Noël Akchoté 

« Machaut est l’un des inventeurs de la polyphonie européenne (si il y a une chose que l’Europe a réussi). Noël donne une âpreté à la Neil Young à une musique médiévale. C’est très beau. »

 

10. Miles Davis Quintet - Mood - 1965 

« Je n’étais pas né et en écoutant ça aujourd’hui je me dis, sans aucun problème existentiel, que c’était mieux avant ! Tony Williams avait 20 ans, ce groupe est juste bouleversant. » 

Vincent Ségal

Qualifier Vincent Ségal de meilleur violoncelliste de sa génération reste réducteur. Si le violoncelle est bien son instrument de prédilection, en acoustique, en électrique, ou relié à des effets, il l’utilise comme un maestro tirerait le meilleur parti de tout un orchestre. Sa virtuosité et sa culture n’ont d’égal que sa gourmandise et sa curiosité musicale. Il est aussi à l’aise dans le rôle de soliste que d’accompagnateur. Sting, Placido Domingo, Elvis Costello, Cesaria Evora, Lhasa, Bashung, Kassé Mady Diabaté ou M ne sont que quelques exemples d’artistes qui furent ravis de travailler avec lui. 

Vincent Ségal a une nette prédilection pour les rencontres aux sommets. En trio avec Sébastien Surel & Tomás Gubitsch il plonge dans les traditions argentines. Avec le maître de la kora Ballaké Sissoko il entretient le dialogue entre musique classique mandingue et occidentale et dans Bumcello avec le génial percussionniste Cyril Atef, il fait exploser toutes les frontières de styles, de modes, de rythmes et de traditions.

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.