26 November 2020
-
By Akhenaton
#67
Playlist d’Akhenaton
#67

Akhe­na­ton par­tage sa play­list coups de cœur de 2020 ! Cette sélec­tion 100% rap US tra­verse l’A­mé­rique de part en part en réunis­sant l’ancienne et la nou­velle génération.

PJ Rayne, issu du monde des bat­tles de rap, sample Lit­tle Richard. Bus­ta Rhymes s’empare avec brio du « tri­plet flow », ce rythme ter­naire en trio­let. A$AP Twel­vyy met son cran au ser­vice des vers impi­toyables de sa col­la­bo­ra­tion avec Conway the Machine. Conway The Machine qui rend hom­mage à son ami DJ Shay, décé­dé en août der­nier, sur un titre intros­pec­tif. Le cali­for­nien Mark 4rd pose son flow déten­du sur une pro­duc­tion soi­gnée. Ben­ny The But­cher et le pro­duc­teur Hit-Boy jouent les traits d’union entre ancienne et nou­velle école. Elz­hi donne des nou­velles du rap de Detroit. Ran­som sample Bob & Gene. Ty Far­ris rappe la réa­li­té qui pave la route du guer­rier. En mar­te­lant « My exe­cu­tion might be tele­vi­sed » (Mon exé­cu­tion pour­rait être télé­vi­sée) Fred­die Gibbs, tout en adres­sant un clin d’œil au légen­daire The Revo­lu­tion Will Not Be Tele­vi­sed de Gil Scott Heron, se réfère à la mul­ti­pli­ca­tion de vidéos mon­trant des afro-amé­ri­cains mou­rir aux mains de la police.

1. Rj Payne – A New Day

2. A$AP Twel­vyy, Conway The Machine – New Ame­ri­ka

3. Bus­ta Rhymes – Oh No

4. Mark 4ord – Still Rol­lin’ 

5. Ben­ny The But­cher – Bur­den Of Proof

6. Elz­hi – Light One, Write One

7. Ran­som – Gone Girl

8. Ty Far­ris – The Road Of A Warrior

9. Fred­die Gibbs, The Alche­mist, Rick Ross – Scot­tie Beam

10. Conway The Machine – Fore­ver Drop­pin Tears

Akhenaton

© Didier D. Daarwin

Phi­lippe Fra­gione, plus connu sous le pseu­do­nyme d’Akhe­na­ton est un membre fon­da­teur du col­lec­tif mar­seillais de Hip-Hop IAM, pilier du rap fran­çais fon­dé en 1988. Le rap d’IAM est social, cri­tique, enga­gé et volon­tiers métisse. Dès leur second album Ombres est lumière on retrouve des samples de musiques tra­di­tion­nelles ita­lienne, arabe, indienne, ou afri­caines et pour fêter leur 20 ans en 2008, le groupe, féru d’égyptologie se pro­duit au pied des pyra­mides de Gizeh accom­pa­gné par un orchestre de musi­ciens tra­di­tion­nels arabes et repro­duit un échange de même type en Chine avec des musi­ciens locaux. A la dizaine d’albums du groupe, dont le der­nier Yakuse est sor­ti en 2019, la dis­co­gra­phie d’Akhe­na­ton s’enrichit de six disques per­son­nels : le plus récent, Aste­roïde, co-pro­duit avec les Mar­seillais de Just music Beats, est dis­po­nible gra­tui­te­ment sur you­tube. Il faut aus­si ajou­ter à son pal­ma­rès quelques bandes ori­gi­nales dont celle du pre­mier Taxi de Luc Bes­son en 1998 ou de Comme un aimant, film qu’il coréa­lise en 2000 avec Kamel Saleh et dans lequel il joue. Le der­nier pro­jet d’IAM est le livre Entre la pierre et la plume : en s’ap­puyant sur les textes de leurs chan­sons, les auteurs de L’E­cole du micro d’argent, Demain c’est loin, Je danse le Mia ou encore La fin de leur monde s’y dévoilent comme jamais. 

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.