#AuxSons is a collaborative, militant and solidary web media

#ScèneFrançaise #AuxSons : 3 questions à Toma Feterman

Photo : © Tijana Pakic

Comme il le dit lui-même, le fondateur de la Caravane Passe, de Soviet Suprem et producteur de l’ultime album de Rachid Taha Je suis Africain, est un workhacolic. Et même pendant le confinement, Toma Feterman soucieux de sa mission généreuse d’artiste n’a cessé de multiplier les projets.

Comment, du point de vue artistique, avez-vous vécu le premier confinement ?

« Avec La Caravane Passe, depuis 20 ans, nous avons l’habitude de faire entre 1 à 3 concerts par semaine et de prendre 2 fois dans l’année 10 ou 15 jours de vacances. Avant la crise Covid-19, nous n’avions pas dormi plus de 2 semaines dans le même lit depuis 20 ans.

Juste avant nous avons passé 1 semaine au Maroc autour d’Agadir pour tourner le clip de notre nouveau titre Nomadic Spirit avec Mehdi Nassouli : 1 semaine de rêve dans le désert, dans les montagnes, à la mer, dans les cascades… Nous sommes rentrés. Quelques heures plus tard le Maroc fermait ses frontières, et 3 jours plus tard le confinement commençait. Je suis d’une nature hyperactive. J’ai donc cherché à me rendre utile. Le personnel soignant et les magasins d’alimentation soignant les corps, j’ai cherché à ce que nous apaisions les esprits en restant présents pour le public. »

La Caravane Passe en mode fanfare confinée

Avez-vous participé à des événements ou des initiatives en ligne pendant cette période?

« Nous avons immédiatement lancé une 1ere vidéo en live confiné, chacun chez soi, en jouant en mode “fanfare”, comme on le fait à la fin de nos concerts.  Nous pensions divertir nos fans. Mais la vidéo a eu une portée inattendue, et nous avons touché beaucoup plus de monde que prévu. Ça nous a motivé pour en faire d’autres et finalement, nous avons tourné 14 vidéos avec des invités différents et de véritables mises en scène, faisant participer les familles et les voisins des artistes. Nous avons eu la chance d’avoir avec nous Sanseverino, La rue Ketanou (presque au complet), R.Wan de Java, la Fanforale du Douzbekistan, Erika Serre, Flavia Coelho, Mouss et Hakim, les musiciens de Rachid Taha, Maia Barouh, des danseurs japonais, des danseurs de swing, Paloma Pradal, Mehdi Nassouli, Aalma Dili, etc etc…

Suite à cela, j’ai imaginé un festival en plein air pour soutenir les artistes alternatifs et world. Nous avons monté « Le Festival des Confinés » au Cabaret Sauvage, fin juillet, avec Meziane Azaiche, 3 jours de concerts pour jauge réduite avec live stream pour ceux qui ne pouvaientt être présent.

Fin août nous avons sorti notre album Nomadic Spirit, dans un contexte très complexe, car pour un groupe alternatif sortir un album sans tournée pour le vendre relève de l’ordre de l’exploit. La date de concert de sortie de l’album en novembre au Cabaret  Sauvage ne pouvant se tenir, j’ai proposé à Meziane de programmer un « Nomadic Spirit Festival » en octobre,  sur 3 jours, en jauge réduite. Chaque soirée était axée sur un aspect diffèrent de notre album : Une soirée « French  Song » avec Bazbaz et R.Wan, une autre « Nomadic Afrique avec les musiciens de Rachid Taha et Akli.D » et la troisième  « Nomadic Queens » avec Karimouche, Flavia Coelho, Erika Serre et Paloma Pradal qui nous ont rejoint sur notre set. Chaque soir il y a eu une retransmission gratuite en direct sur les réseaux sociaux.

Ces deux festivals ont pu se tenir grâce à la générosité de Meziane qui a tout financé de sa poche, au nom de la résistance culturelle. J’avais prévu d’autres projets de ce type, mais nous avons  tout annulé quand a sonné le glas du reconfinement. »

La Caravane Passe avec Mehdi Nassouli - Nomadic Spirit

Comment envisagez-vous ce second confinement?

« Nous l’abordons de la même façon combative. L’ambiance n’est plus la même.  Le fait de taxer la culture de commerce non-essentiel nous a scandalisé. Surtout en France, le pays de Molière. Quelle honte ! Nous avons lancé une nouvelle série de  vidéos live confinées, dans lesquelles nous allons dans des commerces essentiels jouer de la musique (dans un kebab, un resto de couscous, un  food truck etc…). Je travaille aussi sur un projet d’émission plus ambitieux : « La Caravane Passe chez vous ».  L’idée est d’aller chez des artistes pour jouer de la musique en direct et faire leur portrait en confinement. »

Soviet Suprem Con-Confinés (tourné pendant le 1er confinement

 

 

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.