#AuxSons is a collaborative, militant and solidary web media
photo prise à Bali, Indonésie, © Artem Beliaikin via Unsplash

Motif impérieux : lutter contre le localisme le plus étriqué et promouvoir la diversité culturelle

Le Réseau des musiques du monde Zone Franche a adressé jeudi 3 juin une lettre ouverte au Président de la République pour l’interpeller sur les difficultés de circulation rencontrées par les artistes internationaux. Cette situation cloue au sol le secteur pourtant extrêmement dynamique des musiques du monde en France. La principale difficulté porte sur l’accès aux visas de court séjour et l’obtention nécessaire de dérogation pour motif impérieux (laissez-passer) permettant aux professionnels étrangers extra-européens de se rendre en France :

 

« Contrairement à d’autres secteurs, notamment celui du sport ou de l’économie, les professionnels artistiques ont bien du mal à faire reconnaitre le caractère impérieux de leur activité, pourtant totalement légitime dans la mesure ou leur prestation ne peut facilement être déplacée sans dommage économique et, nous insistons aussi sur ce point, préjudice culturel. »

Zone Franche constate que la mise en place d’une procédure prioritaire de délivrance des visas pour les artistes invités à la saison Africa 2020, souhaitée par le Président, montre qu’une prise en compte de l’exception culturelle est possible. « Mais, en l’état, ce que d’aucuns considèrent comme un traitement de faveur introduit une inégalité de traitement et une certaine discrimination à l’endroit des autres artistes professionnels étrangers invités à se produire dans notre pays. »

« Il y a urgence à enfourcher le tigre de la mobilité internationale des artistes. »

Dans une démarche constructive, à quelques jours du 9 juin où une nouvelle étape du déconfinement devrait être dévoilée, le Réseau des Musiques du Monde fait part de ces demandes pour débloquer la mobilité internationale des artistes :

1. Rétablir l’accès aux visas de court-séjour pour l’ensemble des artistes étrangers prochainement programmés dans les festivals et lieux culturels.

2. Pour anticiper les démarches qui concernent aujourd’hui de nombreux professionnels dans l’urgence, de ré-ouvrir au plus tôt les prises de rendez-vous au sein des consulats et des prestataires extérieurs en charge de cette mission de service public.

3. A l’heure de la classification par pays sur la base d’indicateurs sanitaires, n’oublions pas que beaucoup de pays du Sud, notamment africains, connaissent des taux d’incidence très faibles. Rien ne justifie qu’ils continuent à être déclassés. A ce titre il nous semblerait logique que la plupart des pays du Sud rejoignent la liste verte des pays ou le virus ne circule pas activement.

4. En ce qui concerne les artistes en provenance des pays de la liste orange (ou le virus circule plus activement mais dans des proportions maitrisées), nous demandons une égalité de traitement entre les professions concernant les mesures de quarantaine.

5. Afin de favoriser un accès équitable aux visas pour les professionnels culturels étrangers, il nous parait important d’entrevoir à partir du 9 juin la suppression des demandes dérogatoires de type “Laissez-passer” pour les artistes issus des pays des listes verte et orange.

6. Enfin, et en complément, nous attirons votre attention sur l’importance de garantir une équité de traitement à l’endroit des artistes français ultramarins et de faciliter leur mobilité et présence dans les festivals et rendez-vous culturels à venir.

En quelques mots, ces propositions visent à rétablir un accès plus équitable et non discriminatoire des artistes étrangers à la mobilité en France. Formidables ambassadeurs du dialogue entre les cultures, ces artistes participent activement à la richesse et diversité de la vie culturelle française. Il serait dommage de s’en priver, particulièrement en cette période marquée par le repli sur soi et la tentation au localisme le plus étriqué.

Lire le texte intégral sur le site de Zone Franche.

photo : © Artem Beliaikin via Unsplash

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.