#AuxSons is a collaborative, militant and solidary web media

60 ans d’indépendance en musique : Les Bantous de la Capitale, plus vieux groupe d’Afrique

Le 15 août 1960, un mois et demi après la Répu­blique Démo­cra­tique du Congo, dont elle fut sépa­rée par la colo­ni­sa­tion, la Répu­blique du Congo accède à l’indépendance.

A Braz­za­ville, la fête va bon train. Fon­dé l’année pré­cé­dente par Essous Spi­ri­tus, Edo, Nino, Célio, De la Lune, Pan­di, Papa Noël et Jojo, l’orchestre Les Ban­tous de la Capi­tale crée une chan­son pour l’occasion : Moki­li, qui en lin­ga­la signi­fie La Terre, résume l’espoir de renou­veau sus­ci­té par cette appa­rente liber­té. « Sachez-le, jeunes et vieux, le Congo était un pays de 3 francs - Il y a une nette dif­fé­rence entre l’é­poque des aïeux et la nôtre », chantent-ils sur fond de gui­tares, de cuivres et de percussions.

Ban­tous de la Capi­tale – Moki­li

 

Comme nombre de leurs voi­sins de RDC, Les Ban­tous de la Capi­tale ont inté­gré à leur musique des élé­ments cubains, leur rum­ba est tout aus­si dyna­mique et savou­reuse que celle des orchestres de Kin­sha­sa. Peu à peu les Ban­tous de la Capi­tale deviennent une ins­ti­tu­tion. Ils ont sui­vi toutes les étapes de l’histoire de la Répu­blique du Congo et ont fêté en 2020 leurs soixante ans d’existence ce qui fait d’eux le plus ancien groupe d’Afrique, si ce n’est du monde..

 

Concert des Ban­tous de la Capi­tale à Pon­toise en 2009, lors de la tour­née de leur cinquantenaire.

 

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.