#AuxSons is a collaborative, militant and solidary web media

Muda

 |
Thierry Biscary
Kalapita productions / Imusician - Release 01/10/2020

MUDA, la chanson basque par Thierry Biscary

MUDA, le nouvel album de Thierry Biscary, défend une chanson basque indépendante aux accents de folk indie. Il a pour toile de fond des histoires de résiliences pleines d’espoir.

En euskara (langue basque), muda signifie la mue.

Thierry Biscary (1976, Anhaux) présente son deuxième opus. Il le fait pour la première fois en son nom propre, après avoir passé des années dans différents groupes (Kalakan, Hegiak…).

 

LA MUE

Ce disque évoque la mue au sens large, les évolutions ou révolutions personnelles, les changements subis ou décidés de différents personnages.

Il aborde également la difficulté du développement personnel. Ce sont des années de travail sur soi, durant lesquelles chacun se débarrasse peu à peu de ses vieilles peaux, tel un serpent faisant ses mues.
Pour ce faire, il raconte des histoires vécues ou fantasmées. Il est notamment aidé par les poètes et bertsolari (versificateurs) : Uxue Alberdi, Leire Bilbao, Jon Benito, Itxaro Borda, Xabier Euzkitze, Jon Maia.

La plupart des personnages que l’on croise dans ces chansons sont en mutation. En effet, ils essayent de changer leur vie. Seulement, certains y arrivent, d’autres pas. L’un d’eux n’arrive pas à quitter sa petite amie, tandis que l’autre se tatoue pour se réapproprier son corps violé… Néanmoins, la plupart arrivent à dépasser leur drame personnel.

Ce sont des histoires qui décrivent la capacité de résilience de certaines personnes, la recherche de l’épanouissement. En fait, décider de changer, prendre sa vie en main, renoncer, évoluer, c’est suivre le cours de la nature, les changements de saison, c’est la vie.

 

LA CHANSON BASQUE INDEPENDANTE

La chanson basque portée depuis les années 70 par Benito Lertxundi, Imanol, Mikel Laboa trouve une relève en la personne de Thierry Biscary. Il est accompagné de musiciens basques talentueux : Joel Merah, Amaiur Cajaraville, Vianney Desplantes, Mixel Ducau.…

Jérémie Garat a quant à lui réalisé tous les arrangements. Ainsi, au quartet de cuivres Kobreak s’unit un trio de cordes (guitares, mandolines, contrebasse, violoncelle…) pour soutenir l’interprétation vocale et les histoires narrées par Thierry.

La musique de MUDA est douce, parfois mélancolique et elle porte aussi en elle beaucoup d’espoir. En d’autres termes, c’est comme passer de l’hiver au printemps, arriver à carnaval et se débarrasser de la vieille année pour accueillir la nouvelle, avec force de vie et rempli d’espoir.

 

UN OPUS INTIME

C’est un travail intime que nous livre le chanteur bas-navarrais.

« En fin de compte, avec ces chansons, je dévoile des années de travail thérapeutique qui m’ont amené à être qui je suis aujourd’hui. En fait, j’ai eu des difficultés à définir mon identité, à prendre ma vie en main, seul. J’ai laissé les autres décider à ma place pendant longtemps. A présent, je suis ma légende personnelle, mentionnée par Paulo Coelho dans son roman L’alchimiste. J’espère donner envie à d’autres personnes d’entreprendre leur révolution intérieure. » Thierry Biscary

 

 

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.