#AuxSons is a collaborative, militant and solidary web media
Cover Dan Gharibina Trio Bd (1)

Das Svidaniya Madame

 |
DAN GHARIBIAN TRIO
Lamastrock / L’autre Distribution - Release 02/04/2021

Après plus de 45 ans de car­rière notam­ment au sein du groupe Bratsch, la voix de Dan Gha­ri­bian a matu­ré, comme une bonne bou­teille, elle s’est bonifiée.

Une voix chaude et inimi­table qui est le cœur de ce deuxième album « Da Svi­da­niya Madame » et du trio for­mé avec le gui­ta­riste Benoît Convert et l’accordéoniste Antoine Girard . Le résul­tat est sub­til, fort, sensible.

Ce tour de chant nous emmène dans des contrées rêveuses où se mêlent des his­toires intem­po­relles, d’amours, d’amitiés, de ren­contres et de voyages.

On se pro­mène par­mi les langues avec des chan­sons en Fran­çais (on note­ra les inter­pré­ta­tions per­son­nelles de Rimes de Nou­ga­ro, et Parce Que d’Aznavour), de l’Arménien (avec Da Svi­da­niya Madame, la bal­lade qui donne son nom à l’album écrite par Dan Gha­ri­bian et Gulo, une ancienne chan­son armé­nienne d’Anatolie), du Roma­nès (langue tzi­gane comme dans la valse Tavès Bar­ta­lo ou Bou­bas­ko Pras­ni­ko qui est lit­té­ra­le­ment une invi­ta­tion à faire la fête), du Grec (dans la très swin­gante Egna­tias 406) et même du Diou­la (langue man­dingue par­lée au Bur­ki­na Faso dans la vibrante ver­sion de Siya Lé).

Tout au long de cet album des cou­leurs musi­cales savou­reuses se suivent avec natu­rel et déli­ca­tesse : roman­tisme à la Fran­çaise, par­fums orien­taux, blues lan­ci­nants, com­plaintes cau­ca­siennes, souffle slave, déli­ca­tesse musette, envo­lée manouche, le tout avec pro­fon­deur et non sans humour. Des espaces s’ouvrent pour des par­ties ins­tru­men­tales ins­pi­rées, ponc­tuant le chant et ren­for­çant un sen­ti­ment de grande liberté.

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.