Suka corona Tabuko” – le griot vecteur politique et social

Au Benin, le griot vec­teur de sen­si­bi­li­sa­tion et de pré­ven­tion du COVID-19 en milieu rural

 Griot enga­gé de la Cam­pagne Tolé­rance Zéro de l’UNICEF au Bénin depuis 2019, ambas­sa­deur de Paix et cohé­sion sociale, Bara­su­no vient de sor­tir un nou­veau clip sur son titre “Suka coro­na Tabu­ko” lit­té­ra­le­ment « com­bat­tons le Coro­na­vi­rus » chan­té en langue Baa­to­nu, l’eth­nie domi­nante du Nord Bénin.

Le clip a atteint rapi­de­ment les publics empê­chés grâce à une dif­fu­sion rapide dès le début du confi­ne­ment à tra­vers les TIC, les radios et les chaînes de télé­vi­sion natio­nale.

 

Si le texte invite au res­pect des gestes bar­rières, il appelle aus­si l’ensemble des griots afri­cains et les réseaux cultu­rels à ser­vir de relais en milieu rural afin d’éviter une rup­ture des popu­la­tions avec la culture des grands centres urbains.

En pour­sui­vant son double enga­ge­ment artis­tique et huma­ni­taire de chan­teur et de média­teur, Sei­dou Baras­sou­non nous rap­pelle fina­le­ment le rôle tra­di­tion­nel du griot en Afrique.

A tra­vers la musique et l’oralité, cet acteur fon­da­men­tal de la socié­té afri­caine sert chaque jour de vec­teur poli­tique et social, en l’occurrence dans le domaine de l’éducation et de la san­té.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.