Concert de Manu Dibango au festival Les Escales, Saint-Nazaire, juillet 2019.

Manu Dibango décède des suites du Covid-19 : son rire et sa musique résonnent encore.

C’est avec une pro­fonde tris­tesse que nous vous annon­çons la dis­pa­ri­tion de Manu Diban­go, notre Papy Groove, sur­ve­nue le 24 mars 2020 à l’âge de 86 ans, des suites du Covid-19.” La triste nou­velle a été par­ta­gée ce matin sur les comptes offi­ciels de Manu Diban­go et a inon­dé les réseaux sociaux. Selon le com­mu­ni­qué, son inhu­ma­tion se fera « dans la stricte inti­mi­té fami­liale, et un hom­mage lui sera ren­du ulté­rieu­re­ment dès que pos­sible ».

Au Came­roun, terre natale du saxo­pho­niste, le Jour­nal du Came­roun estime qu’il contri­buait à “son rayon­ne­ment inter­na­tio­nal”,  en prô­nant l’unité afri­caine.

Tu com­mences par être un petit musi­cien, ensuite si tu as la chance tu deviens un peu plus connu, puis chef d’orchestre, puis arran­geur, puis accom­pa­gna­teur de grands artistes. Puis de musi­cien tu deviens artiste – c’est ce qui m’est arri­vé avec Soul Makos­sa en 1973. Donc j’ai eu de la chance.” racon­tait Manu Diban­go dans Afrik​.com.

Dans cette inter­view pour RFI en octobre 2019, il revient sur ces 60 ans de car­rière. Que son rire, sa musique et sa sagesse résonnent en nous encore long­temps.

 

 

© pho­to Sel­by­may – licence crea­ti­ve­com­mons – Concert de Manu Diban­go au fes­ti­val Les Escales, Saint-Nazaire, juillet 2019.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche: V
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.