Toots Hibbert, immense chanteur et pionnier du reggae s’en est allé

Le covid n’a cure des légendes, dans la nuit du 11 au 12 sep­tembre, il a d’emporté l’un des plus grands chan­teurs de reg­gae, si ce n’est l’une des plus belles voix de notre époque. En 1967, à la tête de The May­tals, l’un des groupes les plus popu­laires du ska, Toots écrit le single Do the Reg­gay qui marque le bas­cu­le­ment his­to­rique de la musique jamaï­caine. Ce n’est pas son pre­mier suc­cès car l’année pré­cé­dente le rocks­tea­dy 54 46 That’s my num­ber, allu­sion au numé­ro de cel­lule où il fut inter­né pour pos­ses­sion de mari­jua­na, avait été un immense tube en Jamaïque et dans les dia­spo­ras.

Tou­jours est-il que le reg­gae était né et Toots et ses May­tals allaient le jalon­ner de perles inou­bliable : Pres­sure Drop dans la Bo de The Har­der They Come ou ses albums du milieu des  années 70 Fun­ky King­ston ou  Reg­gae Got Soul  qui n’avaient rien à envier aux chefs d’œuvres que le pro­phète Bob Mar­ley sor­tait à la même époque.

Par la suite Toots n’a ces­sé de pro­duire des disques de grandes fac­tures et des concerts inou­bliables, capables d’émouvoir bien au delà du cercle des seules ama­teurs de reg­gae. Toots Hib­bert était éga­le­ment un exemple d’humanisme. En 2013, lors du pro­cès de l’homme qui lui avait envoyé une bou­teille en pleine tête pen­dant un concert, il est inter­ve­nu auprès de la cour pour ten­ter de lui évi­ter la pri­son.

Jusqu’au der­nier jour, sa voix et son éner­gie sont res­tées intactes. En août der­nier Toots a livré son ultime album Got To Be Tough où l’on retrouve le légen­daire bat­teur Sly Dun­bar sur une dizaine de titres enjoués et irré­pro­chables, dont une reprise du clas­sique de Bob Mar­ley Three Lit­tle Birds, en duo avec Zig­gy, le fils de ce der­nier.

La dis­pa­ri­tion, même à 77 ans, de Fre­de­rick Natha­niel « Toots » Hib­bert est une perte incom­men­su­rable. Fou­tu virus !

 

Toots Hib­bert & The Birth of Reg­gae (docu­men­taire en anglais)

 

Pho­to © Lee Abel

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.