Abbey Road, COVID-19 remix, Brain Magazine - Quatre garçons avec des attestations.

Show must go on : culture, musique et convivialité au temps du coronavirus

Si le sec­teur cultu­rel, notam­ment l’industrie musi­cale, sont for­te­ment impac­tés par l’annulation mas­sive d’événements, des ini­tia­tives (sou­vent vir­tuelles, par­fois phy­siques) s’inventent au fil des jours pour que la convi­via­li­té animent nos confi­ne­ments. 

L’équipe Aux Sons pro­pose un tour du monde des expres­sions musi­cales spon­ta­nées et des ini­tia­tives cultu­relles repen­sées qui essaiment un peu par­tout. De quoi ame­ner les fes­ti­vi­tés là où on est invi­té à res­ter : chez soi.

 

L’art contemporain se réinvente 


Alors que la foire d’art contem­po­rain Art Basel de Hong Kong est une des pre­mières mani­fes­ta­tions mon­diales à être annu­lées, son alter­na­tive existe déjà : une édi­tion en ligne où 231 gale­ries exposent dans des
salles d’expositions vir­tuelles à par­tir du 20 Mars 2020.

On peut aus­si décou­vrir le Rijks­mu­seum d’Am­ster­dam depuis son salon grâce aux visites immer­sives. Ou plon­ger dans le jar­din de Giver­ny grâce à l’œuvre en réa­li­té vir­tuelle Claude Monet, l’obsession des nym­phéas, de Nico­las Thé­pot, par­mis les nom­breuses vidéos à 360° d’Arte

 

.

L’inspiration de Wuhan


En Chine, des mai­sons de disques, des boîtes de nuits et des pro­duc­teurs ont dû se réin­ven­ter face aux mesures strictes.
L’idée de fes­ti­vals de musique dif­fu­sée en live vien­drait, selon Hyper­al­ler­gic, de VOX Live­house, un bar de la scène « under­ground rock » de Wuhan, d’où est par­tie la pan­dé­mie.

Les boîtes de nuit de Shan­ghai ALL et Ele­va­tor ont mis en ligne des heures de beats, invi­tant leurs spec­ta­teurs à « orga­ni­ser leur propre soi­rée ». Sur le réseau social Tik­Tok, des vidéos de jeunes Chi­nois dan­sant avec leurs voi­sins à leurs fenêtres, sont deve­nues virales.

 

 

Les artistes jouent confinés


Mes­sage reçu par Laurent Gar­nier, qui a par­ta­gé gra­tui­te­ment
un set de 7 heures enre­gis­tré au club Contact de Tokyo. Le DJ dif­fuse aus­si des disques de sa col­lec­tion per­son­nelle 24 heures sur 24 sur sa web radio PBB.

Le chan­teur Tété se lance dans une série de “covers” qu’il inter­prète en acous­tique.

Suite à l’annulation de leur concert ven­dre­di der­nier, le groupe Tryo a joué dans un Ber­cy tota­le­ment vide en dif­fu­sion live devant des mil­liers de spec­ta­teurs sur You­Tube. 

Pour rem­pla­cer leur repré­sen­ta­tion annu­lée, Pierre Richard et Mat­thieu Che­did ont dif­fu­sé en direct sur You­Tube leur “récréa­tion” poé­tique.

 

 

Des festivals en live ou rediffusion


Le concept des lives stream cher à
Boi­ler Room a de longs jours devant lui et essaime vers d’autres genres que l’électro.

« Si tu ne viens pas à la musique, la musique vien­dra à toi », lance la Phil­har­mo­nie de Paris qui pro­pose des concerts en live ou en dif­fé­ré sur l’application Phil­har­mo­nie­Live.

Au por­tu­gal, le fes­ti­val #EuFi­coEm­Ca­sa per­met à 78 artistes de pro­duire 40 heures de musiques dif­fu­sées sur 6 jours via ins­ta­gram. 

L’Opéra du Metro­po­li­tan  de New York res­sort ses archives pour une pro­gram­ma­tion gra­tuite en ligne. La Phil­har­mo­nie de Ber­lin donne libre accès à la tota­li­té de sa pla­te­forme Digi­tal Concert Hall pen­dant un mois.

l’Opéra de Paris pro­pose de décou­vrir chaque semaine en strea­ming gra­tuit un de ses plus grands clas­siques. Cette semaine c’est Manon de Jules Mas­se­net (avec Pret­ty Yende et Ben­ja­min Bern­heim).

ARTE Concert pro­pose un concert par jour à midi sur face­book. Ça a com­men­cé aujourd’hui avec “La chan­son qui me fait du bien”, un pro­jet auquel ont par­ti­ci­pé 19 artistes dont Ber­trand Belin, Jeanne Che­rhal, Malik Djou­di et La Chi­ca.

 

La Chan­son qui me fait du bien

Un concert par jour 🎶 #Res­ton­sEn­Con­tact #CultureChezNous“Quelle chan­son vous fait du bien ?” C’est la ques­tion que nous avions posée à 19 artistes en décembre. Voi­ci leur réponse, en chan­son 👇

Pos­ted by ARTE Concert on Wed­nes­day, March 18, 2020

 

La Radio en télétravail


A la recherche de nou­velles for­mules pour faire de la radio autre­ment, le
Nova Club se réin­vente en direct du salon de son ani­ma­teur David Blot de 18.00 à 20.00.

Radio Nova pro­pose des “Teufs’ d’apparte” les ven­dre­di et same­di de 20.00 à minuit en direct de la chambre d’un DJ. Au pro­gramme ce ven­dre­di 20 mars, Yuk­sek & same­di 21 mars, Sims !

 

S’improviser compositeur 

 

L’application Mini­moog Model D est main­te­nant gra­tuite sur iOs : vous pour­rez ain­si tes­ter le fameux syn­thé por­table. 

L’ap­pli­ca­tion Kaos­si­la­tor, édi­tée par Korg, dis­pose même d’un séquen­ceur. Elle est gra­tuite sur Android et iOs jusqu’au 20 mars pro­chain.

 

Twitter @KorgUSA
Twit­ter @KorgUSA

 

Les cours de pratique artistique s’organisent

 

Les équipes équipes péda­go­giques se mobi­lisent pour main­te­nir un lien avec les étu­diants. Sur le groupe face­book “ensei­gne­ment artis­tique à dis­tance” des pro­fes­seurs réa­lisent col­lec­ti­ve­ment des guides et tuto­riels sur les outils numé­riques à dis­po­si­tion.

 

Se retrouver à nos fenêtres

 

La décou­verte d’une nou­velle socia­bi­li­té en temps de confi­ne­ment ne passe pas uni­que­ment par les inter­nets. En Ita­lie, les confi­nés ont pris l’habitude de se retrou­ver tous les soirs à leurs fenêtres ou à leurs bal­cons, pour par­ta­ger ensemble un moment musi­cal – où pro­fes­sion­nels comme ama­teurs se rejoignent pour un flash­mob sonore.

 

 

Fai­sons de même en France ! Clas­si­cal Revo­lu­tion a invi­té tous les musi­ciens à jouer sur leurs bal­cons, le mar­di 17 mars à midi, son­nant le top départ du confi­ne­ment.  

 

> Un ren­dez-vous est déjà fixé à nos fenêtres pour mar­di pro­chain, le 24 mars à midi !

 

Être ensemble quand on reste chez soi : c’est le défi du confi­ne­ment auquel la com­mu­nion par la musique, aux fenêtres et sur les inter­nets, se pro­pose de répondre. L’af­faire est à suivre et fera pro­chai­ne­ment l’ob­jet d’un Focus dédié.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche: V
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.