#ScèneFrançaise #AuxSons : 3 questions à Sandra Nkaké

Dotée d’une voix aux mul­tiples cou­leurs, grave, puis­sante et fra­gile à la fois, San­dra Nka­ké a obte­nu une Vic­toire de la musique en 2012 (Révé­la­tion Jazz). Son public et la cri­tique sont séduits lors de ses pas­sages aux plus grands fes­ti­vals de pop et de jazz en France. Une tour­née inter­na­tio­nale lui a per­mis de sillon­ner les scènes du monde durant les quatre der­nières années.

San­dra Nka­ké a réa­li­sé deux albums solo (Man­saa­di et Nothing For Gran­ted), ain­si que plu­sieurs col­la­bo­ra­tions (Jî Mob, Grand Corps Malade, Autour De Chet …). Pour son troi­sième album paru en sep­tembre 2017, elle com­pose à quatre mains avec le flû­tiste Jî Drû une col­lec­tion de chan­sons arty et épu­rées, comme de petites his­toires souf­flées au creux de l’oreille : TANGERINE MOON WISHES.

 

D’un point de vue artistique, comment avez-vous vécu la crise sanitaire ?

 

« J’ai tou­jours eu à cœur de m’assurer de mes inten­tions quant à ma vie de créa­trice : je crée parce que j’ai la convic­tion que la seule issue pour nous tou.t.e.s c’est le dia­logue, l’échange, chan­ger de perspectives. »

Pen­dant le confi­ne­ment, sa col­la­bo­ra­tion avec Jî Drû a été fruc­tueuse : « Jî Drû et moi nous nous sommes posé la ques­tion de ce qui était impor­tant pour nous. Et la réponse s’est faite en musique. Nous avons écrit une chan­son et pro­po­sé à des ami.e.s qu’il.elle.s enre­gistrent chacun.e sa par­tie depuis son lieu de confi­ne­ment. La chan­son s’appelle Love Toge­ther. Nous avons pour­sui­vi cette expé­rience émou­vante en écri­vant pra­ti­que­ment tous les jours. »

 

 

Avez-vous participé à des événements ou des initiatives pendant le confinement ?

 

« Nous avons répon­du à l’appel du fes­ti­val #jeres­tea­la­mai­son qui per­met­tait de lever des fonds pour le Secours Popu­laire . Nous avons par la suite fait un second concert en strea­ming pour ARTE CONCERT, et je dois admettre que c’était assez étrange de jouer devant un ordi­na­teur. »

Heu­reu­se­ment, ils retrouvent aujourd’hui petit à petit le public lors de concerts dans de nou­velles condi­tions, dis­tan­cia­tion oblige : « J’ai la chance de pou­voir jouer avec mes amis Paul Colomb (vio­lon­celle) et Jî Drû (flute tra­ver­sière) un spec­tacle inti­tu­lé [ELLES] dans lequel j’ai vou­lu rendre hom­mage aux femmes créa­trices qui ont jalon­né mon par­cours de femme et de musi­cienne. »

Voi­ci une ses­sion live acous­tique fil­mée pour France Tv au mois de juillet.

« Je serai par ailleurs aux cotés de Jî Drû et son spec­tacle WESTERN dont la tour­née va reprendre, et nous en sommes bien heu­reux ! »

 

Quel artiste de la scène française affectionnez-vous particulièrement ?

 

« Il n’y a pas de com­pé­ti­tion pour moi quant à la musique. J’aime et ne classe pas. Mais ce que je peux dire c’est que L (Raphaele Lan­na­dère) est une artiste qui me bou­le­verse par son inter­pré­ta­tion qui mêle dou­ceur, pro­fon­deur et puis­sance. Et puis son écri­ture si sin­gu­lière. Un concert d’elle est pour moi à chaque fois un moment très char­gé en émo­tions. Elle par­vient à ins­crire dans son pro­ces­sus créa­tif la force de ses enga­ge­ments, comme en atteste sa nou­velle chan­son Femmes, Vie, Liber­té !  Elle en parle mieux que moi : « J’avais été bou­le­ver­sée par le com­bat des femmes du Kur­dis­tan contre Daesh, contre l’oppression qu’elles subissent des hommes et du patriar­cat, mais sur­tout, par leur enga­ge­ment fédé­ra­teur, éman­ci­pa­teur, plein de cou­rage et de lumière pour la liber­té, et par leur extra­or­di­naire soro­ri­té ». Son pro­chain album PAYSAGES sort bien­tôt (le 06 novembre) et j’ai hâte ! »

 

 

#Aux­Sons s’as­so­cie à la cam­pagne Sacem de sou­tien à la #Scè­ne­Fran­çaise !

 

Retrou­vez toutes les dates à venir sur le site de San­dra Nkaké.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.