#AuxSons est un webmedia collaboratif, militant et solidaire

Méditation et Beatbox du moine Zen bouddhiste Yogetsu Akasaka

Depuis la fin de son ado­les­cence Yoget­su Aka­sa­ka est beat­boxer. Ce musi­cien japo­nais basé à Tokyo a plus tard arpen­té les Etas-Unis ou l’Australie en gagnant sa vie en exer­çant ses talents. Après le trem­ble­ment de terre, le tsu­na­mi et la catas­trophe nucléaire de 2011 il a inté­gré une com­pa­gnie théâ­trale de la pré­fec­ture de Fuku­shi­ma. En 2015, comme son père avant lui il a été ordon­né moine boud­dhiste zen.

Sa pas­sion musi­cale n’ayant pas dis­pa­rue Yoget­su Aka­sa­ka a pris la déci­sion de trans­po­ser sa foi dans son art, mélan­geant notam­ment rythme et psal­mo­die afin de por­ter son paci­fique mes­sage bien au delà de sa communauté.

Il a alors com­men­cé à se pro­duire aus­si bien lors d’événements confi­den­tiels que pour des occa­sions d’envergure tels le J‑Wave Inno­va­tion World Fes­ta qui met en avant la créa­tion inno­vante japo­naise. Gagnant sa vie dans le cadre de céré­mo­nies boud­dhistes, notam­ment funé­raires, il s’est retrou­vé sans res­source au début de la pan­dé­mie. Il s’est alors tour­né vers les pos­si­bi­li­tés des réseaux sociaux pour à la fois don­ner une réponse apai­sante aux angoisses liées à la pan­dé­mie, par­ta­ger sa phi­lo­so­phie spi­ri­tuelle et musi­cale et rece­voir des offrandes.

Depuis son lan­ce­ment le 20 mai 2020 sa vidéo Heart Sutra Beat Box Remix a été vue plus de 2 mil­lions de fois. Face à ce suc­cès il a ali­men­té sa chaîne you­tube en se lan­çant notam­ment dans un mara­thon de 108 jour­nées consé­cu­tives de live, s’attirant de nom­breux fidèles, 76,4 k abon­nés à ce jour, sen­sibles aux vibra­tions posi­tives qu’il dégage.

Sa page soundcloud :

 

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.