#AuxSons est un webmedia collaboratif, militant et solidaire

Les 25 ans de la chanson “Aïcha” et de l’album “Sahra” de Khaled

En par­te­na­riat avec la Sacem, #Aux­Sons célèbre les anni­ver­saires d’enregistrements qui ont mar­qué l’histoire de la musique durant les der­nières décen­nies. Cette semaine : les 25 ans de la Chan­son Aïcha (août 96) et de l’album Sah­ra (novembre 96) du raï­man Kha­led.

En 1996, Kha­led est un chan­teur recon­nu dans le monde entier et déjà sur­nom­mé le roi du raï. En 1992, sa chan­son Didi s’est his­sée dans les hau­teurs des clas­se­ments fran­çais des meilleures ventes, mais aus­si aux som­mets de ceux d’Israël, d’Egypte ou d’Arabie Saou­dite. En 1995, il obtient une “Vic­toire de l’ar­tiste-inter­prète fran­co­phone de l’an­née“ qui rejoint dans sa col­lec­tion de tro­phées son “César de la meilleure musique de film“, obte­nu l’année pré­cé­dente pour sa par­ti­ci­pa­tion à la B.O. du 1,2,3 Soleils de Ber­trand Blier.

Pré­vu pour 1996 son nou­vel album est très atten­du, par son public et source de spé­cu­la­tion pour son entou­rage professionnel.

Depuis 1992 Kha­led fait équipe avec le pro­duc­teur amé­ri­cain Don Was, poids lourd de sa pro­fes­sion et maître d’œuvre d’albums pour Bob Dylan, Les Rol­ling Stones ou Iggy Pop. Was arti­san non négli­geable de l’avancée inter­na­tio­nale de Kha­led est à nou­veau aux com­mandes du pro­jet Sah­ra, dont le nom est un hom­mage à la fille de Khaled.

 

Lors de la pré­pa­ra­tion de cet album Kha­led ren­contre Jean-Jacques Gold­man, véri­table fabri­cant de tubes du pay­sage fran­co­phone durant les décen­nies 80 et 90. Kha­led lui demande s’il veut lui écrire une chan­son. Gold­man accepte et inter­roge le raï­man sur le thème qu’il aime­rait chan­ter. Sa réponse est directe : l’amour.

En août 96 Aïcha, répond plei­ne­ment à cet objec­tif et devient un tube ins­tan­ta­né. L’album Sah­ra sort en novembre de la même année. Outre une ver­sion bilingue fran­çais arabe de Aïcha, il contient un autre mor­ceau de Gold­man Le Jour Vien­dra qui sera aus­si un single comme Ouel­li el Darek, mor­ceau qui accueille le trio vocal fémi­nin de Bob Mar­ley les I Threes, signé comme la majo­ri­té des titres par Don Was et le fran­çais Phi­lippe Eidel, ici aidé par Kha­led et le Jamaï­cain Clive Hunt. On trouve aus­si sur Sah­ra Oran Mar­seille un duo avec les rap­peurs mar­seillais IAM, signé par Akhenaton.

Aïcha, qui atteint la pre­mière place du top 50, sera repris par de mul­tiples inter­prètes et adap­té en une dizaine de langues, peut être consi­dé­ré comme le som­met com­mer­cial de la car­rière de Khaled.

 

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.