#AuxSons est un webmedia collaboratif, militant et solidaire
Doucefrancebreve

Exposition « Douce France. Des musiques de l’exil aux cultures urbaines » au Musée des Arts et Métiers

Cette expo­si­tion, dont le fil rouge est l’extraordinaire car­rière du regret­té Rachid Taha, est aus­si un hom­mage au patri­moine et aux créa­tions musi­cales de la France Black Blanc Beur, du chaa­bi au hip hop en pas­sant par le rock.

Lorsque Charles Tre­net a écrit Douce France en 1943, il vou­lait redon­ner espoir à ces conci­toyens alors sous le joug de l’occupation nazie. En repre­nant cette chan­son en 1986 avec son groupe Carte de Séjour, Rachid Taha signi­fiait que les enfants d’origine afri­caine ou nord afri­caine, nés ou éle­vés en hexa­gone, avaient tout autant le droit que les autres de s’y sen­tir chez eux. Cette ver­sion est une réponse à la mon­tée en puis­sance du Front Natio­nal et est dis­tri­buée la même année dans l’hémicycle de l’assemblée natio­nale par Jack Lang au moment où les dépu­tés débattent du Code de la natio­na­li­té défen­du par le ministre de l’In­té­rieur Charles Pasqua.

 

Durant toute sa car­rière, Rachid Taha (1958-2018) a com­bat­tu les inéga­li­tés raciales et por­té haut à tra­vers le monde l’idée d’une France mul­ti­cul­tu­relle. Il a encou­ra­gé de nom­breux artistes à s’inscrire fiè­re­ment dans le patri­moine musi­cal français.

C’est cette his­toire que raconte l’exposition Douce France. Des musiques de l’exil aux cultures urbaines, qui après avoir été pré­sen­tée au CNAM à Guin­gamp est accueillie au Musée des Arts et Métiers à Paris du 14 décembre au 8 mai 2022. L’exposition, en par­te­na­riat avec l’Institut du Monde Arabe, L’INA, le Musée natio­nal de l’histoire de l’immigration et Villes des musiques du monde, s’accompagne d’une pro­gram­ma­tion cultu­relle de concerts, pro­jec­tions de films et débats thé­ma­tiques. L’exposition doit aus­si tra­ver­ser la France dans le cadre de l’opération “La Cara­vane des quartiers ».

L’ex­po­si­tion Douce France sur le site des Arts et Métiers.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.