Disparition de Tiloun : Le maloya en deuil

Le chan­teur réunion­nais Jean-Michel Ramoune, plus connu sous le nom de Tiloun, a suc­com­bé à un infarc­tus le dimanche 5 juillet à l’âge de 53 ans.

Tiloun a été ini­tié au maloya par Fir­min Viry, à qui l’on doit le pre­mier enre­gis­tre­ment de cette musique long­temps inter­dite à la Réunion. Tra­vailleur social de métier et maloyèr de cœur, défen­seur de la langue et du métis­sage, Tiloun fut pous­sé sur le devant de la scène par la pres­sion ami­cale de son maître Fir­min Viry, de Danyel Waro ou de Gil­bert Pou­nia de Ziz­ka­kan, qui le déci­dèrent à enre­gis­trer un pre­mier album Dé Pat Ater en 2008.

En 2010 il reçoit le prix Fanal de la Sacem qui récom­pense un espoir et sort Kas in Poz en 2011. Il venait de mettre en boîte 5 nou­veaux maloyas en pré­vi­sion de son troi­sième album.

 

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche: V
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.