27 juillet 2020
-
Par Totó la Momposina
#46
Playlist de Totó la Momposina
#46

1. Pan­chi­to Riset – Cita A Las Seis 

J’aime cette chan­son qui parle de jeunes qui tombent amou­reux. Et il y avait un gar­çon que j’ai­mais et qui me fai­sait la séré­nade. Et bien que je n’ai pas vieilli avec lui, j’aime bien ce thème.”

2. Rem­my Onga­la – Karo­la

J’aime la saveur de l’A­frique car elle est liée à celle des Caraïbes colom­biennes. C’est bon pour dan­ser, pour les fêtes que nous vivons, nous les groupes eth­niques qui avons de la musique afri­caine dans le sang.”

3. Ban­da San­ta Lucia de Arache – Por­ro El Binde 

J’aime cet air emblé­ma­tique de la côte Caraïbes, car il est très joli et trans­met un sen­ti­ment d’appartenance. Il rap­pelle les sen­ti­ments des fêtes patro­nales et des fêtes popu­laires…”

4. Alber­to Bel­trán – Todo Me Gus­ta De Ti

Cette chan­son, qui fait par­tie de notre déve­lop­pe­ment cultu­rel me rap­pelle les fêtes d’autrefois. Tous les lati­no-amé­ri­cains ont quelque chose en com­mun : on aime faire la fête ensemble et on appré­cie les séré­nades.”

5. Lucho Ber­mu­dez – Fies­ta De Negri­tos

C’est une musique heu­reuse, en évo­lu­tion, parce que M. Lucho Ber­mu­dez a été le pre­mier à trans­po­ser la musique ancienne dans la musique de danses, celles que l’on fai­sait à la mai­son comme dans les rues.”

6. Pacho Galán – Ay Cosi­ta Lin­da

C’est une mere­cum­bé à dan­ser. Cette pro­po­si­tion musi­cale était uti­li­sée dans les danses de salon et le maes­tro Pacho Galán l’a ame­né en Europe.”

7. Pacho Rada – El Cabal­lo Libe­ral

Il y a des gens qui chantent pour le plai­sir de la musique bien faite et pour par­ler de la vie quo­ti­dienne, à tra­vers la musique. L’ac­cor­déon est une musique de rue et de tra­vailleurs.”

8. Yung­chen Lha­mo – Hap­pi­ness Is…

Yung­chen est une femme très géné­reuse et très saine dans ses émo­tions, et elle le trans­met par sa musique.”

9. Pedro Sal­ce­do y Su Orques­ta (can­ta Wil­son Cho­pe­re­na) – La Pol­le­ra Colorá

Ce mor­ceau est une ten­ta­tive créée par ceux qui tra­vaillèrent pour inté­grer la cum­bia dans les cercles de danse. C’est un thème qui a été bien accueilli par les gens.”

10. Yma Sumac – El Condor Pasa

Sur notre conti­nent nous sommes mar­qués par ce thème emblé­ma­tique et le Condor figure sur le bla­son colom­bien.”

Totó la Momposina

© photo : D.R.

Née en 1940, Sonia Bazan­ta Vides doit son nom d’artiste au petit coin de terre de ses ancêtres, l’ile de Mom­pos située sur le Rio Grande Mag­da­le­na, dans le nord de la Colom­bie.

Des­cen­dante d’une dynas­tie de cinq géné­ra­tions de musi­ciens, les métis­sages afro colom­biens étaient dans son ber­ceau. Depuis l’enfance, Totó la Mom­po­si­na chante et danse la cum­bia, le bul­le­renge, la cha­lu­pa, le gara­ba­to et le mapale issus de la côte caraïbe, mais elle s’est aus­si ini­tiée au son cubain, à la gua­ra­cha, la rum­ba ou le bole­ro-son. Son réper­toire, qui fait le trait d’union entre les rythmes des esclaves afri­cains, ceux des indi­gènes et l’ap­port des espa­gnols, décline une iden­ti­té popu­laire riche et fière.

A la tête de son pre­mier groupe en 1968, elle a sillon­né les fêtes et mariages de Colom­bie, puis a com­men­cé à visi­ter le monde. En 1982 elle accom­pagne Gabriel Gar­cia Mar­quez pour la remise de son prix Nobel de lit­té­ra­ture. Pen­dant 4 ans elle vit à Paris où elle enre­gistre son pre­mier album. Au début des années 90 sa par­ti­ci­pa­tion aux fes­ti­vals WOMAD et son album La Can­de­la Viva pro­duit par Real World Records lui apportent une recon­nais­sance inter­na­tio­nale.

En 2006 le WOMEX lui attri­bue un prix pour l’ensemble de sa car­rière et en 2013 les Latin Gram­my Award lui offre une récom­pense équi­va­lente.

Tou­jours active, Totó la Mom­po­si­na est res­tée une can­ta­do­ra, une chan­teuse tra­di­tion­nelle des vil­lage, mais le sien aujourd’­hui est glo­bal.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche: V
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.