29 July 2019
-
By Marcus Gad
#12
Playlist de Marcus Gad
#12

Cette play­list est variée et contient autant de chan­sons à carac­tère tra­di­tion­nel qui ont ber­cé mon enfance, que d’inspirations modernes qui viennent étof­fer la musique calé­do­nienne actuelle.

Cer­tains des artistes ici pré­sents sont des amis proches, tous sont des influences.
Quand on le découvre, il faut consi­dé­rer avant tout l’histoire du Kaneka.
Ins­pi­ré des rythmes tra­di­tion­nels et céré­mo­niels kanak, for­te­ment influen­cé par la musique enga­gée jamai­quaine, le Kane­ka voit le jour dans les années 80.

Comme le dit bien Gil­bert Tein, membre du groupe Bwan­jep et figure émi­nente de la musique locale :  “le Kane­ka est un petit enfant qui com­mence tout juste a marcher.”

Marcus Gad

© Mathieu Borrego

 

Ori­gi­naire des terres mul­ti cultu­relles de la Nou­velle Calé­do­nie, MARCUS GAD incarne un cou­rant musi­cal réso­lu­ment spi­ri­tuel, niché entre le roots médi­ta­tif et la soul, por­té par une tech­nique de chant sin­gu­lière, proche de la litur­gie. Son mes­sage, nour­ri d’une puis­sante transe musi­cale, d’un son épu­ré et dénué de tout arti­fice, invite au voyage et à la réflexion. Ambas­sa­deur cultu­rel d’une île per­due au milieu de l’océan Paci­fique où la nature et les cou­tumes tri­bales sont encore magni­fi­que­ment pré­ser­vées, Mar­cus Gad rap­pelle à cha­cun son essence pre­mière en ces temps de crise. Plus que de la musique, son œuvre vous invite à vivre une expé­rience sen­so­rielle dépaysante.

Deux ans après son pre­mier album « Chan­ting » qu’il a pré­sen­té sur plus de 100 dates à tra­vers l’Europe, Mar­cus Gad revient avec un nou­vel EP de 6 titres issu d’une nou­velle col­la­bo­ra­tion fruc­tueuse avec le beat­ma­ker pari­sien TAMAL qui le suit depuis ses débuts.

« Enter a space » porte bien son nom : entrez dans uni­vers habi­té de sons tex­tu­rés, orga­niques et par­fois même aqua­tiques. Si la base de ce pro­jet est le roots, on le savoure ici avec des influences hip-hop / soul sur le single « River » dont le clip magni­fique a été tour­né en Inde dans la ville sacrée de Vara­na­si (sor­tie Jan­vier 2019), sur des airs de blues man­dingue avec le titre « Live up to the day » où l’on entend le son du N’Goni, ou encore des sono­ri­tés afri­caines comme sur « Inna Nature » pour une col­la­bo­ra­tion de haut vol avec le griot bur­ki­na­bé Los­so Keita.

La véri­table magie de cet EP réside dans la col­la­bo­ra­tion fusion­nelle de Mar­cus Gad et Tamal qui créent à eux deux une véri­table sym­biose entre la musique et les textes ins­pi­rés de la phi­lo­so­phie indienne de l’Advaita Veden­ta. Ain­si Mar­cus Gad nous amène à réflé­chir sur la réa­li­té de l’être, sur l’incarnation … Est-on le corps, est-on l’esprit ? Ou est-on quelque chose de plus pro­fond ? Un uni­vers à décou­vrir sur « Enter a space »  et en live depuis début Avril dans toute l’Europe.

Please choose how you want to receive news from our online media platform #AuxSons by Zone Franche
You can use the unsubscribe link included in the newsletter at any time. Learn more about managing your data and your rights.
'),document.contains||document.write(''),window.DOMRect||document.write(''),window.URL&&window.URL.prototype&&window.URLSearchParams||document.write(''),window.FormData&&window.FormData.prototype.keys||document.write(''),Element.prototype.matches&&Element.prototype.closest||document.write('')