#ScèneFrançaise #AuxSons : Kumbia Boruka, cumbia métisse

La cum­bia n’est pas qu’une affaire de Colom­biens. Cette musique a trou­vé sa syn­thèse de ryth­miques venues d’Afrique, de mélo­dies euro­péennes et d’éléments amé­rin­diens sur la côte Atlan­tique de la Colom­bie, mais a essai­mé dans une grande par­tie de l’Amérique du Sud avant de séduire le reste du Monde.

Elle est par­ti­cu­liè­re­ment pri­sée dans les quar­tiers popu­laires de Mon­ter­rey, méga­pole du nord-est mexi­cain où est né Her­nan Cor­tès. Ce muti-ins­tru­men­tiste fut le pro­té­gé de Cel­so Piña, vibrant chan­teur et accor­déo­niste qu’il a accom­pa­gné aux per­cus­sions pen­dant des années afin de répandre les bien­faits fes­tifs de la cum­bia reb­ja­da, typi­que­ment mexi­caine.

Her­nan Cor­tès, qui a depuis enfi­lé les lanières de son accor­déon et s’est rap­pro­ché du micro de chant, atter­rit dans les années 2000 à Lyon où il se lie d’amitié avec le chan­teur Boris Curien, connu sous le nom de Bob Sikou dans le milieu reg­gae de La Croix Rousse.

 

Les deux hommes finissent par mêler leurs voix et leurs formes musi­cales popu­laires et créent Kum­bia Boru­ka avec des musi­ciens fran­çais et des res­sor­tis­sants colom­biens ou chi­liens qui apportent les nuances locales de la cum­bia de leurs pays d’origine. Basse bat­te­rie, per­cus­sions latines, cuivres et gui­tares élec­triques com­plètent le cock­tail inédit des deux chan­teurs. En 2017 ils sortent La vida se vive ! pour lequel le groupe ravive les cou­leurs de clas­siques des années 60 ou 80 et accueillent le maître Cel­so Piña, deux ans avant sa dis­pa­ri­tion.

En 2019, leur second album El Medi­co, pro­duit par Vic­tor-Atti­la Vagh (Fla­via Cohe­lo, Maya Kama­ty), pro­clame haut et fort que la musique per­met de lut­ter contre les maux de notre monde qui va de tra­vers.

Pres­crip­tion qui ne pu être appli­quée en 2020 car de nom­breux évè­ne­ments, dont Jazz sous les Pom­miers, aux­quels Kum­bia Boru­ka devait appor­ter sa sal­va­trice contri­bu­tion ont été annu­lés.

 

Dans le cadre de la cam­pagne Sacem de sou­tien à la #Scè­ne­Fran­çaise, #Aux­Sons pro­pose pen­dant tout l’été 2020 des por­traits d’artistes de dif­fé­rents hori­zons.

 

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.