#AuxSons est un webmedia collaboratif, militant et solidaire
Bénin Coulibaly © Valérie Dorpe

Hommage à Bénin Coulibaly, femme battante du Kaladjula Band

Bénin Cou­li­ba­ly, membre du Kalad­ju­la Band, est décé­dée ce matin. Sébas­tien Lagrave, direc­teur du fes­ti­val Afri­co­lor lui a ren­du hommage :

« Membre du Kalad­ju­la Band, Bénin Cou­li­ba­ly avait été une des pre­mières femmes maliennes à s’emparer du N’Go­ni, avec un sens du tem­po inébran­lable. A sa façon, Bénin était une rocks­tar qui aurait caché son tem­pé­ra­ment, son humour, son envie de vivre à fond, par pudeur et par égard pour ses col­lègues. La vie ne lui avait pas fait de cadeau, le Kalad­ju­la Band était deve­nu au fil des ans une seconde famille et une fenêtre vers d’autres vies que la sienne, le temps de quelques tour­nées en France. Le temps et la mort l’ont rat­tra­pée, nous lais­sant orphe­lins de sa pré­sence lunaire, mais aus­si de son jeu vol­ca­nique quand elle atta­quait les cordes maliennes. Que la terre te soit enfin légère Bénin, nous te pleu­re­rons ensemble bien­tôt. »

Le groupe Kalad­ju­la Band a aus­si tenu à sou­li­gner la force de carac­tère et la déter­mi­na­tion de Bénin Coulibaly :

« Toutes les femmes bat­tantes te pleurent. Une dame forte et bat­tante tu l’é­tais et tu t’es tou­jours bat­tue pour don­ner le meilleur de toi-même. Tu seras un exemple pour nous et pour tes enfants quand il s’a­gi­ra de se battre et de res­ter fortes mal­gré tout. »

 

pho­to : Bénin Cou­li­ba­ly © Valé­rie Dorpe

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.