#AuxSons est un webmedia collaboratif, militant et solidaire

Samā’ī

 |
Azmari
Sdban Ultra / L’Autre Distribution - Sortie le 05/02/2021

Azma­ri dévoi­le­ra son nou­vel album « Samā’ī », à l’oc­ca­sion de sa sor­tie le 5 février 2021 chez Sdban Ultra / L’Autre Distribution.

Créé à Bruxelles en 2015, Azma­ri est une odys­sée musi­cale qui fusionne avec exper­tise l’é­thio­groove, le dub, le psy­ch­funk et les sons orientaux.

S’ins­pi­rant d’ar­tistes tels que Okay Temiz, Mula­tu Astatke, Cymande, Fela Kuti et The Helio­cen­trics, un Azma­ri, lit­té­ra­le­ment « celui qui loue » en amha­rique, est un chan­teur-musi­cien éthio­pien, com­pa­rable au barde euro­péen ou au griot ouest-afri­cain sou­vent accom­pa­gné d’un masen­qo – vio­lon à une corde ou krar – lyre, deux ins­tru­ments tra­di­tion­nels éthiopiens.

Après la sor­tie de leur pre­mier EP « Eke­ra » l’an­née der­nière, une série de concerts à tra­vers l’Eu­rope a per­mis de déve­lop­per le son Azma­ri dont dix jours de concert à Istan­bul qui ont « ouvert les oreilles » du groupe aux sons et aux rythmes turcs des années 60.

Dési­reux de retour­ner en stu­dio pour com­men­cer à tra­vailler sur leur pre­mier album, ils ont étu­dié minu­tieu­se­ment les gammes turques et éthio­piennes, tout en appre­nant par la même occa­sion de nou­veaux ins­tru­ments, notam­ment le berim­bau, le ney et bağ­la­ma. Le son d’Az­ma­ri s’est trans­for­mé en un voyage rebel, impla­cable et hypnotique.

Les neuf titres qui com­posent le pre­mier album « Samā’ī« , dont la sor­tie est pré­vue le 5 février chez Sdban UItra / L’Autre Dis­tri­bu­tion, sont une expé­rience pro­fon­dé­ment hyp­no­tique où des rythmes envoû­tants et des impro­vi­sa­tions sinueuses pro­jettent l’au­di­teur dans un état de conscience supérieur.

Du saxo­phone magique du début de l’al­bum « Zegiyit­wa­li », au modèle dub­by de « Cos­mic Masa­da­ni » et aux joyeuses trom­pettes de « Kugler », Azma­ri mélange avec pré­ci­sion et sans effort des mélo­dies afri­caines et orien­tales, offrant une nou­velle vision du son ethiojazz.

En outre, les sons lourds et ryth­més de « Tariq Al Saha­ra » et du mys­tique et cos­mo­lo­gique « Aza­lai » pour­suivent notre voyage sacré avec des saxo­phones enra­gés et des per­cus­sions qui décoiffent. Tan­dis que le titre « Kadiköy », libre d’es­prit et pla­nant, d’une durée de neuf minutes, donne un aspect trance à des motifs où le jazz psy­ché­dé­lique ren­contre l’afro-funk.

Veuillez choisir comment vous souhaitez avoir des nouvelles du webmédia #AuxSons par Zone Franche:
Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.